Pour mieux s'ancrer à l'international, DCNS change son nom en Naval Group

Aubin Brasseur
Juin 28, 2017

Il a fallu en effet que Naval Group gagne le contrat du siècle en Australie pour que les Français découvrent le nom de DCNS et qu'ils avaient un champion tricolore dans le domaine des sous-marins.

À ce changement, plusieurs raisons.

Autre handicap, " notre nom n'est pas compris par les jeunes ", constate M. Guillou, alors que le groupe s'apprête à embaucher dans l'année 900 personnes. Embêtant pour un groupe affichant de grandes ambitions à l'international (il souhaite porter la part de son chiffre d'affaires à l'export de 38 % aujourd'hui à 50 % d'ici à 2025).

Naval Group est le leader européen du naval de défense et un acteur majeur dans les énergies marines renouvelables. "Pour attirer les meilleurs talents, nous devons représenter une filière attractive et innovante", explique encore le dirigeant.

"Nous avons besoin d'un trait d'union entre notre passé et notre vocation, la mer et les bateaux", a déclaré Hervé Guillou, PDG du groupe, à des journalistes en dévoilant cette nouvelle appellation. Nous avons voulu créer une marque identitaire et de développement qui permette de créer un lien fort entre l'entreprise, les employés et des produits d'une technicité exceptionnelle qui sont internationalement reconnus et sont source de fierté pour tous les collaborateurs.

Samsung pourrait commercialiser une nouvelle version du Galaxy Note 7
L'entreprise avait expliqué que les appareils seraient "recyclés et adaptés d'une manière favorable à l'environnement". Contacté par l'AFP, le premier fabricant mondial de téléphones intelligents s'est refusé à commenter ces informations.

Les jeux gratuits de juillet + 5 rétrocompatibilités révélés
Mais après la révélation des specs hardware et des démonstrations à E3, il est dur d'avoir le doute encore encré dans sa tête. Selon une entrevue, le géant américain réitère une nouvelle fois d'offrir l'expérience 4K gaming qu'il veut offrir.

Libération d'un Suédois enlevé par Al-Qaïda en 2011 au Mali
Gustafsson était déjà dans un avion à destination de la Suède, une information qui n'a pas été confirmée par le ministère. Le gouvernement suédois s'est félicité de cette libération dans un communiqué cité par plusieurs médias locaux.

Détenu à 62% par l'Etat français et à 35% par l'équipementier pour l'aérospatiale, la défense et la sécurité Thales, DCNS entend capitaliser sur la visibilité acquise lors de l'annonce du contrat des sous-marins australiens et de la création d'une filiale spécialisée dans les énergies marines renouvelables.

Ce changement de nom devrait coûter trois millions d'euros à la société, pris sur son budget commercial/marketing (autour d'une centaine de millions d'euros par an).

Les 13 000 salariés de DCNS ont été accueillis ce matin sur leurs différents sites par un croissant et un beau livre en cadeau sur les 400 ans de leur entreprise, mercredi 28 juin. D'abord, il éloigne encore un peu plus le constructeur de son passé administratif (DCNS n'est devenu une entreprise qu'en 2003) et l'ancre dans une logique d'entreprise et de compétition mondiale.

A Naval Group, s'ajoute un slogan: la phrase "Power at Sea", puissance à la mer en anglais. " Nous sommes extrêmement ancrés en France et souhaitons l'afficher ", souligne Claire Allanche.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL