Alerte/Gonorrhée : L'Ist plus résistante aux antibiotiques ; de nouveaux médicaments nécessaires

Henri Michaux
Juillet 7, 2017

La gonorrhée, son nom savant, devient "plus difficile voire parfois impossible" à traiter à cause de la résistance aux antibiotiques, prévient l'Organisation mondiale de la santé (OMS), soulignant la nécessité de découvrir de nouveaux médicaments. "La bactérie responsable de la gonorrhée est particulièrement intelligente". En effet, à chaque fois que nous utilisons une nouvelle classe d'antibiotiques pour traiter l'infection, la bactérie évolue pour y résister " a déclaré le Dr Teodora Wi, médecin au Département de santé reproductive de l'OMS.

En se basant sur les données de 77 pays, l'OMS met en garde contre une "résistance répandue aux anciens antibiotiques qui sont également les moins coûteux". Elles ont un risque accru de développer une maladie inflammatoire pelvienne, une grossesse extra-utérine et la stérilité. L'augmentation du nombre de cas s'explique par la combinaison de plusieurs facteurs, est-il encore indiqué depuis Genève: "la baisse de l'utilisation des préservatifs, les voyages accrus, les faibles taux de dépistage de l'infection ainsi que le traitement inadapté".

La filière de recherche-développement pour la gonorrhée est relativement peu développée, avec uniquement 3 nouveaux médicaments candidats à différentes étapes du développement clinique.

"La mise au point de nouveaux antibiotiques n'est pas très attrayante pour les laboratoires pharmaceutiques", déplore l'OMS.

L'OMS insiste sur l'importance de la prévention, via "des comportements sexuels plus sûrs, en particulier l'usage correct et régulier du préservatif".

Milan : Conti signe 5 ans (officiel)
Malgré l'intérêt de Nice, Timothy Castagne (21 ans) a signé ce vendredi à l'Atalanta Bergame. Le montant du transfert est estimé aux alentours de 24 millions d'euros .

40 ans de F1 fêtés avec une théière — Renault
La théière jaune: ce surnom peu flatteur, la première F1 Renault l'a gagné à force d'abandonner dans un panache de fumée. Il faut dire que c'était les débuts du turbocompresseur en F1, une technologie introduite par Renault .

La Premier League pleure le petit Bradley
Il y a deux jours déjà, la recrue des Cherries s'était rendue au chevet de son cadet pour passer un dernier moment à ses côtés. J'étais avec lui il y a quelques jours et c'était dur de le voir souffrir comme ça, a sangloté l'international anglais.

La gonorrhée, plus familièrement appelée " chaude-pisse", est une infection sexuellement transmissible (IST) qui touche les organes génito-urinaires.

Il n'existe pas, pour la gonorrhée, de test de diagnostic rapide, réalisable sur le lieu des soins et abordable.

L'Organisation mondiale pour la santé s'inquiète de la progression de la gonorrhée résistante aux antibiotiques, chez les hommes comme chez les femmes. Les personnes infectées peuvent ne présenter aucun symptôme, ou bien sentir une douleur, une brûlure ou une décharge dans la zone infectée (habituellement l'utérus, l'anus, la gorge, la bouche ou le pénis).

"A plus long terme, il nous faut un vaccin pour prévenir la gonorrhée", assure le docteur Marc Sprenger, Directeur du Département Résistance aux antimicrobiens de l'OMS. L'infection décelée dans certains cas au Japon, en France et en Espagne était incurable.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL