Couverte de rides à 26 ans, elle exhibe sa " peau élastique "

Henri Michaux
Juillet 12, 2017

Résultat: sur tout son corps, sa peau fait des rides. Après avoir passé son adolescence à dissimuler les effets de cette maladie génétique rare sur son corps, elle a décidé de sensibiliser le public à cette pathologie et à l'existence de plusieurs types de beauté.

Sara Geurts espère maintenant devenir le premier modèle majeur victime du syndrome Ehlers-Danlos, dans l'espoir d'aider les autres à aimer ce à quoi ils ressemblent.

Kim Kardashian prend-elle de la drogue?
Je ne peux juste vraiment par croire ça... que c'était une table en marbre et que j'ai pensé que c'était un bonbon. Mais, la séquence n'a pas eu le succès escompté.

Un bloc de glace géant s'est détaché du continent — Antarctique
La barrière de glace pourrait alors suivre l'exemple de Larsen B , qui s'était désintégrée de la même manière en 2002. Il devrait maintenant se fragmenter en icebergs plus petits, dont certains qui pourraient dériver vers le nord.

Facebook. Bientôt des publicités sur la page d'accueil de Messenger
Le groupe ne précise cependant pas quand le grand public commencera à voir ces publicités dans le menu d'accueil. Les publicités sur Facebook Messenger apparaîtront depuis la page d'accueil de l'application.

C'est lors de l'émission " Love Your Lines " en 2015 qu'elle a présenté pour la première fois son histoire au monde.

"Quand j'étais adolescente, ma peau était mon plus grand complexe", explique la jeune femme de 26 ans dans une vidéo de Barcroft TV. Car Sara Geurts est désormais mannequin. "Le caractère unique et la rareté dans la manière dont les lignes se forment, et l'art qui est créé avec les motifs qui sont là, c'est juste incroyable ", raconte la jeune femme. Le syndrome d'Ehlers-Danlos fragilise également les articulations et les muscles des patients, et les expose à un plus fort risque de luxations.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL