Antarctique: un icebert géant s'est détaché

Marie-Ange Beliveau
Juillet 13, 2017

Tour d'horizon de ce géant des glaces dont la superficie est 55 fois plus grande que celle de la ville de Paris.

Larsen C était fissurée depuis des années par une gigantesque crevasse, qui s'est encore allongée de manière spectaculaire ces derniers mois, gagnant jusqu'à 18 km durant le seul mois de décembre.

Les satellites de la NASA et de l'Agence spatiale européenne surveillaient l'évolution de la situation.

Le projet Midas rassemble des chercheurs britanniques dans le but de surveiller la zone C de la barrière de glace Larsen située à l'est de la calotte glaciaire de l'Antarctique.

Disturbed with White House leaks, Trump's family urges him to oust Priebus
On Capitol Hill, the Republican legislative agenda has once again been sidelined by the Kremlingate melodrama. It took another three weeks after the Post's report for that to happen.

Couverte de rides à 26 ans, elle exhibe sa " peau élastique "
Le syndrome d'Ehlers-Danlos fragilise également les articulations et les muscles des patients, et les expose à un plus fort risque de luxations.

Un bloc de glace géant s'est détaché du continent — Antarctique
La barrière de glace pourrait alors suivre l'exemple de Larsen B , qui s'était désintégrée de la même manière en 2002. Il devrait maintenant se fragmenter en icebergs plus petits, dont certains qui pourraient dériver vers le nord.

Cet iceberg mesure environ 5800 km² (à peu près la surface d'un département français tels le Gard ou la Corrèze) et présente d'une épaisseur moyenne de 190 mètres, soit plus de 1100 milliards de tonnes de glace, l'équivalent en volume de plus de 80 fois l'eau du lac Léman. Mais il faisait partie d'une gigantesque barrière de glace, nommée " Larsen C ", qui, à l'ouest de l'Antarctique, retient des glaciers capables, eux, de faire gagner 10 centimètres aux mers du monde s'ils finissaient par se trouver à terme exposés à l'océan, selon les chercheurs. Les scientifiques avancent l'hypothèse qu'il se fragmentera progressivement en plusieurs morceaux avec une partie de la glace qui restera dans la même région " pendant des décennies.

Que va devenir le reste de la plateforme Larsen?

Pour le biologiste Jean Lemire, qui a réalisé le documentaire Mission Antarctique, il ne fait d'ailleurs aucun doute que les bouleversements climatiques affectent directement dans ce continent de 14 millions de kilomètres carrés.

Un optimisme qui est loin d'être partagé par tous les spécialistes. Cet évènement était attendu depuis que l'iceberg avait commencé à se détacher, mais il était impossible d'estimer à quel moment il se produirait. Le front du glacier n'avait jamais autant reculé dans l'histoire des relevés.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL