Boire du café permettrait de vivre plus longtemps d'après deux études

Henri Michaux
Juillet 13, 2017

Boire du café ferait vivre plus longtemps Le café réduit les risques de cancer Le café protégerait contre des maladies Le café est-il bon ou mauvais pour la santé? . Deux études, une menée dans dix pays européen et l'autre aux Etats-Unis, ont en effet confirmé les bienfaits d'une consommation régulière de café.

Le café est la boisson la plus consommée au monde quotidiennement, avec 2,25 milliards de tasses absorbées environ. "Ces résultats ont été similaires dans les dix pays européens avec des habitudes de consommation et des cultures différentes", souligne Marc Gunter du Centre international pour la recherche sur le cancer et l'un des principaux auteurs de cette étude. La publication dans la célèbre revue "Annals of Internal Medicine " ainsi que la taille des échantillons appuie la véracité des résultats.

L'étude "offre également des éclairages importants sur de possibles mécanismes expliquant les effets bénéfiques du café", excluant la caféine. Selon les chercheurs, les antioxydants, contenus dans le café, joueraient un rôle primordial dans la prévention du cancer.

Malgré des résultats encourageants, Marc Gunter rappelle qu'il s'agit d'une étude observationnelle.

L'étude américaine a été réalisée sur 185.000 personnes de 45 à 75 ans durant 16 ans. Dans ce pays, environ 75% des adultes boivent du café, dont 50% quotidiennement. Plus particulièrement, les personnes buvant une tasse de café par jour avait 12% moins de risque de décéder pendant la durée de l'étude que celles n'en buvant pas, un niveau qui atteint 18% pour celles en consommant trois tasses.

Shutterstock- Africa Studio
Shutterstock- Africa Studio

Deux études publiées simultanément montrent qu'une consommation quotidienne de café aide à prévenir les maladies circulatoires, cardio-vasculaires, rénales et le diabète.

Une analyse de bio-marqueurs métaboliques d'un sous-groupe de 14.000 participants de l'étude européenne indique d'autre part que les buveurs de café auraient un foie plus sain.

Le professeur Elio Riboli, chef de la faculté de santé publique de l'Imperial College à Londres, estime que les résultats de l'étude européenne " viennent conforter le nombre grandissant d'indications suggérant que le café n'est pas seulement sans risque, mais qu'il peut avoir des effets protecteurs ".

La consommation modérée de café (3 à 4 tasses par jour) protège contre le développement de nombreux cancers. L'auteur de l'étude américaine, Veronica Setiawan, avertit cependant que " l'on ne peut pas dire au public: buvez du café pour prolonger votre vie mais on peut y voir un lien ". Par conséquent, en 2016, l'Organisation mondiale de la santé a cessé de catégoriser le café comme cancérogène, pouvant causer le cancer de la vessie.

Deux responsables des ex-combattants mis en prison — Bouaké
Environ 6.000 anciens rebelles " démobilisés " ont eux aussi réclamé des primes, sans succès. De fait, Amadou Ouattara avait condamné l'action menée dimanche, récusant la " violence ".

Antarctique: un icebert géant s'est détaché
Tour d'horizon de ce géant des glaces dont la superficie est 55 fois plus grande que celle de la ville de Paris. Les satellites de la NASA et de l'Agence spatiale européenne surveillaient l'évolution de la situation.

Les médicaments à base de codéine ne seront plus délivrés sans ordonnance
Comme d'autres jeunes de leur âge, ils avaient détourné l'usage de cet anti-douleur à des fins "récréatives". L'inquiétude était grandissante à propos de l'usage "récréatif" de la codéine .

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL