France: le concert du chanteur Héritier Watanabe à l'Olympia annulé

Vanessa Beaulieu
Juillet 15, 2017

"Pour mettre fin à ces débordements inacceptables, le Préfet, Michel Delpuech, décide d'interdire la tenue du concert", a-t-elle ajouté.

La préfecture de police avait interdit toute manifestation en lien avec ce concert en raison des risques de troubles à l'ordre public. Au moins trois personnes ont été interpellées.

Le communiqué rapporte que trois interpellations ont été réalisées et les investigations se poursuivent pour identifier les auteurs des violences.

La direction de la salle de spectacle parisienne avait demandé l'annulation du concert et "déposé une plainte en urgence" jeudi face aux menaces "proférées dans un contexte politique complexe en RDC", selon l'une des avocates de l'Olympia.

Les responsables de l'Olympia ont affirmé avoir reçu des tracts, des mails et des appels téléphoniques menaçants, ainsi que des promesses de commettre "un nouveau Bataclan".

Sevran : roué de coups, un policier blesse par balle un jeune homme
Une procédure courante lorsqu'un fonctionnaire de police utilise son arme à feu, précise Le Parisien . 7 à 8 coups de feu. L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie, a indiqué à l'AFP le parquet de Bobigny .

Voici la smartwatch Tambour Horizon de Louis Vuitton à 2 450 dollars
La célèbre marque de luxe française saute enfin le pas et adopte le système d'exploitation de Google pour ses montres . La Tambour Horizon sera disponible en acier inoxydable, en acier brossé ou en diverses déclinaisons noires.

Convertisseur catalytique Spectra
La marque a un nom reconnu et une bonne réputation si vous songez à remplacer le convertisseur. Tout le monde doit jouer son rôle pour assurer que la grande catastrophe est atténuée.

L'Olympia souhaitait que la préfecture de police interdise le concert comme elle l'avait fait le 22 juin, à la Cigale, pour la venue d'un autre artiste congolais, Fally Ipupa, après des menaces similaires.

Peu après 18H00, quelque 200 personnes opposées au concert de Héritier Watanabe et rassemblées au carrefour devant l'Opéra se réjouissaient de l'interdiction du concert, en levant un poing serré ou faisant un V de la victoire. Frappant dans leurs mains, la foule scandait des slogans dans une des langues du Congo: "Si le peuple attrape Kabila, on va le tuer!", a traduit pour l'AFP Mukulu, 45 ans, qui n'a pas souhaité donner son nom.

Plusieurs artistes congolais comme Hériter Watanabe sont régulièrement visés par les opposants de la diaspora congolaise, notamment en Europe, qui leur reprochent d'avoir chanté pour le président Joseph Kabila, au pouvoir en RDV depuis 2001, lors des campagnes présidentielles de 2006 et de 2011, et de ne pas chanter pour le changement à la tête du pays.

Des manifestants sont rassemblés près de l'Olympia où doit se produire l'artiste Héritier Watanabe qu'ils accusent de soutenir le régime de Joseph Kabila, samedi 15 juillet 2017.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL