14-Juillet. Emmanuel Macron au chevet des pupilles de la Nation

Marie-Ange Beliveau
Juillet 17, 2017

A l'issue du défilé militaire, le président de la République s'est exprimé face à 85 pupilles de la Nation à qui il a rendu un hommage. Il avait invité un certain nombre de ces enfants, dont un parent est mort, victime du terrorisme ou en défendant la France.

Les "pupilles de la nation" étaient mis à l'honneur vendredi 14 juillet, pour les 100 ans de la création du statut, en juillet 1917.

C'est l'une des images fortes du défilé de ce 14-Juillet.

Meet the Doctor who will replace Capaldi
While it's a key part of the show's ongoing success, a new Doctor is always something that the viewers need time to get used to. And we thought: what's a really famous iconic name? Bill was great last series, not just a woman of colour but a gay woman.

Eau potable : 2 milliards de personnes n'y ont pas encore accès
Les bonnes pratiques en matière d'hygiène sont pourtant la manière la plus simple et la plus efficace d'empêcher la propagation des maladies.

Etats-Unis : popularité en chute libre pour Trump
Selon un sondage du Washington Post , il serait le président en poste le plus impopulaire depuis 70 ans. Le sondage concernait aussi indirectement l'ex-candidate à la présidence, Hillary Clinton.

Après son discours, Emmanuel Macron est allé les rejoindre.

Ce statut de "pupille de la Nation" s'applique toujours aux victimes des conflits, notamment en opération extérieure, mais également à celles des nombreux actes de terrorisme ainsi qu'aux enfants des agents de l'Etat agressés en raison de leur fonction. C'est loin des micros qu'il s'est longuement entretenu avec eux et, devant leur vive émotion, leur a prodigué des gestes chaleureux de réconfort.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL