Etats-Unis : popularité en chute libre pour Trump

Vanessa Beaulieu
Juillet 17, 2017

Selon un sondage du Washington Post, il serait le président en poste le plus impopulaire depuis 70 ans. Sa marge d'erreur est de 3,5 points de pourcentage. "Presque 40%, ce n'est pas si mal à ce stade", a-t-il affirmé dimanche au sujet du sondage. "Le sondage ABC/Washington Post (...) est celui qui s'est le plus trompé avant les élections", a prétendu le président.

Le sondage concernait aussi indirectement l'ex-candidate à la présidence, Hillary Clinton. D'après la chaîne ABC, il travaillera en coordination avec les avocats privés chargés de défendre le président américain dans le scandale de l'ingérence russe dans la présidentielle américaine et des soupçons de complicité présumée avec Moscou.

Il s'avère que le nombre d'Américains qui continuent à soutenir Donald Trump est passé de 42% qu'il était au printemps dernier, à 36%.

Pour être "totalement transparent", le fils du président a publié tous les courriels liés à cette rencontre organisée le 9 juin 2016 dans la Trump Tower à New York. L'affaire plombe un peu plus le président Trump.

Lucas Biglia signe 3 ans au Milan AC — Officiel
L'Argentin de 31 ans, a rejoint l'AC Milan pour un montant d'environ 17 millions d'euros plus trois liées au bonus. Après le transfert de Leonardo Bonucci , le Milan AC continue son mercato très ambitieux.

Tour de France: Froome, une alerte bien maîtrisée dans la 15e étape
Il a passé la journée en tête de la course et il a conforté encore davantage son maillot de meilleur grimpeur. A 66 km de l'arrivée, l'Allemand Tony Martin (Katusha) est reparti a l'attaque, seul.

"Milan AC : "Morata serait " tout proche " !
Toutefois, le poste qui semble le plus important à pourvoir dans les jours ou semaines à venir est celui d'attaquant de pointe. Déjà auteur d'un mercato ronflant, l'AC Milan voudrait s'offrir une dernière petite sucrerie pour la route.

Le sondage révèle également qu'une majorité d'Américains, soit environ 60 %, estiment que la Russie a tenté d'influer sur l'élection présidentielle américaine en 2016.

Des affaires qui risquent de poursuivre Donald Trump tout le long de son mandat.

Seule bonne nouvelle pour Donald Trump, il conserve une base solide chez les Républicains, plus de 82% approuvent son action.Un soutien dont il a grandement besoin pour conserver le soutien des parlementaires au Congrès alors que sa réforme sur la santé patine.

Parmi les sondés, 58 % désapprouvent les performances de M. Trump; 48 % ont même exprimé une "forte désapprobation".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL