GM&S : PSA n'investira pas cinq millions d'euros, la reprise menacée

Aubin Brasseur
Juillet 17, 2017

Le groupe PSA refuse d'investir cinq millions d'euros pour la modernisation de GM&S, mettant "en péril" la reprise de l'équipementier automobile creusois, a indiqué lundi 17 juillet le ministère de l'Économie dans un communiqué.

Le constructeur automobile PSA a confirmé lundi son refus de participer au financement de la modernisation du site de GM&S, dans la Creuse. "Il manque donc cinq millions d'euros pour faire aboutir la reprise", pouvait-on lire dans le communiqué.

Outre la question du financement de la modernisation du site, Renault et PSA se sont engagés à commander 22 millions d'euros par an au site (12 millions pour PSA et 10 millions pour Renault).

Wimbledon - Roger Federer au huitième ciel !
Cette victoire résonne comme une évidence pour le joueur impérial depuis le début du tournoi où il n'a pas cédé un seul set à ses adversaires!

Les Emirats pressent le Qatar à changer d'attitude
Début juin, la chaîne de télévision américaine CNN avait affirmé que des pirates russes seraient à l'origine du piratage. Doha a déjà averti ses voisins que ses plateformes avaient été piratées.

Beyonce shares picture, names of newborn twins
Others ruminated on the selection of Rumi , named likely for the Muslim poet and Sufi mystic Jalal ad-Din Muhammad. Rumors have swirled about the twins' birth in recent weeks, but her representatives had declined comment.

"Nous avons confirmé un investissement de 4 millions d'euros dans du matériel" devant servir à fabriquer des pièces automobiles pour le groupe, a déclaré le porte-parole de PSA ce 17 juillet au soir, alors que Bercy a affirmé un peu plus tôt dans un communiqué que le projet de reprise était menacé car PSA refusait d'investir 5 millions d'euros demandés par le repreneur potentiel GMD.

Depuis, "la plupart des progrès attendus ont été obtenus", notamment les précisions demandées à Renault sur le détail de ses engagements de commandes, a noté Bercy.

Le repreneur potentiel stéphanois GMD propose de conserver 120 salariés, un engagement jugé insuffisant par la CGT de GM&S.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL