Les collectivités devront économiser 13 milliards d'euros, annonce Darmanin

Vanessa Beaulieu
Juillet 17, 2017

Malgré la chaleur estivale, figurent les gros dossiers du plan de réductions drastiques pour les collectivités locales et la suppression de la taxe d'habitation.

Dans le cadre des économies budgétaires, le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a annoncé ce 17 juillet 2017 une coupe de 13 milliards d'euros dans le budget alloué aux collectivités locales d'ici à 2022. Un montant qui représente tout de même une hausse de trois milliards par rapport au programme de campagne d'Emmanuel Macron.

13 milliards, "c'est plus que quelque chose dont nous ne voulons déjà pas", a immédiatement réagi François Baroin, président de l'Association des maires de France. "Et nous devons engager une réflexion d'ensemble sur la fiscalité locale, sur la taxe d'habitation bien sûr, elle est annoncée, mais plus généralement sur l'ensemble du système de financement des collectivités locales".

Le ministre, cité par son entourage, a annoncé ce nouvel objectif devant les représentants d'élus locaux, réunis à huis clos pour une "instance de dialogue" avec le gouvernement, dans le cadre de la première Conférence des territoires organisée au Sénat.

Serie A: Francesco Totti prend officiellement sa retraite
Le désormais ex-capitaine de l'AS Rome va intégrer l'organigramme de son club de toujours. J'ai besoin de réfléchir, sereinement, au rôle qui me convient le mieux.

Accord avec un club russe pour le départ de Maciej Rybus — OL
Un an seulement après son arrivée en Ligue 1, Maciej Rybus va faire ses bagages. Rybus compte 43 sélections en équipe de Pologne depuis 2009.

Renault : la Mégane RS se dévoile enfin !
Sur la Mégane 4 RS, vous remarquerez un énorme extracteur d'air accompagné d'une sortie d'échappement trapézoïdale au centre . Même si elle doit désormais composer avec une carrosserie cinq-portes, la Mégane R .S. refuse de se fondre dans la masse.

Le président de la Haute Assemblée, Gérard Larcher (LR), a demandé que "l'État s'engage véritablement à respecter les élus, leur rôle et l'action des collectivités". Ce " pacte girondin " de décentralisation viserait à réduire à deux, contre trois actuellement ces échelons (communes, intercommunalités/métropoles/département). Lors de sa campagne électorale, Emmanuel Macron a souhaité que le versement du RSA soit centralisé au niveau de l'Etat, sans cependant remettre en cause les compétences des départements en matière d'insertion.

Un peu plus tôt, le Premier ministre Edouard Philippe avait ouvert la concertation, délicate, en reconnaissant qu'un accord serait "dur" et "long" sur la question des finances, avant une intervention d'Emmanuel Macron dans l'après-midi.

Il va falloir faire plus d'efforts.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL