Tour de France: Froome, une alerte bien maîtrisée dans la 15e étape

Thibaut Duval
Juillet 17, 2017

Froome a été retardé par un changement de roue alors que l'équipe AG2R La Mondiale de Romain Bardet, l'enfant du pays, était lancée à l'offensive, à l'approche de Peyra Taillade.

"J'ai un peu paniqué". J'ai pensé que peut-être je ne pourrais pas rentrer, a reconnu le Britannique. Mais il a été repris par Warren Barguil dans les pentes du col de Peyra Taillade. Avec une jolie roue arrière cassée... Son équipier Michal Kwiatkowski le dépanne et il est accompagné par Mikel Nieve.

Pointé à quelque 45 secondes de ses rivaux quand il est reparti, Froome a bénéficié dans un premier temps du travail de Nieve, puis d'un autre coureur de Sky, l'Espagnol Mikel Landa, pour faire la jonction. Et on s'y attendait car il s'est arraché quelques semaines plus tôt sur le Tour d'Italie pour décrocher une belle 4e place au classement final. " Le plan était de mettre à profit une étape que je connaissais bien pour mettre en difficulté nos concurrents", a commenté le natif de Brioude (Haute-Loire). Le Néerlandais a devancé de 19 secondes l'Italien Diego Ulissi (UAE) le Français Tony Gallopin (Lotto Soudal).

La BAD débloque 200 millions dollars pour le plan d'industrialisation — Maroc
L'institution a par ailleurs maintenu son cadre d'intervention conformément à la stratégie-pays arrêtée en mars 2017 pour la période 2017-2021.

Au moins 26 blessés dans un accident de montagnes russes — Espagne
Il s'agit des premières montagnes russes en Espagne où les joueurs peuvent porter des lunettes interactives de réalité virtuelle.

Après Biglia, Sanches — AC Milan
Hier, Karl-Heinz Rummenigge, le président du club allemand, a confirmé les négociations avec ses homologues italiens. Mais les Rossoneri ne veulent pas s'arrêter là et discutent activement avec le Bayern Munich pour Renato Sanches .

A 66 km de l'arrivée, l'Allemand Tony Martin (Katusha) est reparti a l'attaque, seul. Il a passé la journée en tête de la course et il a conforté encore davantage son maillot de meilleur grimpeur. Parmi eux, Warren Barguil a continué de tricoter son maillot à pois, Tony Martin a tenté de rejouer le coup d'un raid solitaire victorieux, mais c'est finalement Bauke Mollema qui a gagné à ce jeu, quittant ses compagnons de route pour s'imposer en solo sur la ligne d'arrivée après 25 kilomètres d'effort maximum.

Le Néerlandais, devenu le lieutenant de l'Espagnol Alberto Contador dans le Tour, s'est déjà distingué au classement général qu'il a bouclé à deux reprises dans les sept premiers (6e en 2013, 7e en 2015).

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL