Un TGV percute un bloc de béton entre Paris et La Rochelle

Vanessa Beaulieu
Juillet 17, 2017

Aucun blessé n'est à signaler, mais la SNCF compte bien porter plainte suite à cet acte de "malveillance". Ainsi, ce dimanche soir vers 22 heures, un TGV reliant Paris à La Rochelle a heurté un bloc de béton qui était positionné sur les voies au niveau de la commune de Surgères, en Charente-Maritime.

"Ma préférence est de rester" — Mercato Arsenal-Özil
Actuellement en vacances, Alexis Sanchez va régler son avenir une fois qu'il aura repris l'entraînement avec les Gunners. Mesut Özil l'appelle de ses vœux". " Cependant, la décision lui appartient et je ne peux rien dire de plus à ce sujet".

Arsenal: Wenger se prononce sur l'avenir de Mbappé
Annoncé sur le départ depuis plusieurs semaines, Alexis Sanchez pourrait rester à Arsenal la saison prochaine. Et ensuite, chacun est libre d'imaginer ce qu'il veut mais Arsenal n'a transmis aucune offre à Monaco.

Les terribles propos du président tchétchène sur les homosexuels
Depuis plusieurs mois, les membres de la communauté LGBT sont persécutés, torturés, voire tués dans cette république russe . Que Dieu les punisse pour ce dont ils nous accusent. "Ils devront en répondre devant le 'Tout-Puissant' ".

Le train qui effectuait au même moment le trajet inverse entre La Rochelle et Paris a quant à lui été arrêté une demi-heure le temps de vérifier l'état des voies. Le train a eu un peu plus d'une heure de retard dernière. Aucun des 173 passagers à bord du train endommagé n'a été blessé, écrit encore le quotidien, et le train a pu repartir vers destination à vitesse lente après 1h30 d'arrêt. Un "acte de malveillance" selon la compagnie des chemins de fer qui a indiqué avoir déposé plainte. Le TGV n'a pas déraillé mais l'accident a causé des dégâts importants, notamment aux niveaux des vitres des wagons proches du point d'impact. Le train accidenté a pu reprendre sa route à petite vitesse après une vérification des voies.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL