Tour de France - Étape 15 : Bauke Mollema, une victoire en solitaire !

Thibaut Duval
Juillet 18, 2017

Ce dimanche a également permis un triple constat à l'endroit de Chris Froome: 1. le Britannique est décidemment sujet à des ennuis mécaniques lorsque la course s'emballe (Kwiatkowski lui a donné sa roue en un claquement de doigt); 2.sa cote n'est pas au plus haut sur les terres de Bardet, en témoignent les nombreux sifflets récoltés lors de sa course-poursuite; 3. l'alerte de Peyragudes est déjà de l'histoire ancienne, tant le triple vainqueur de l'épreuve est revenu à son aise sur le groupe des favoris. Cette fois, je suis là pour aider Alberto Contador et essayer de remporter une étape, a expliqué Bauke Mollema.

Froome est parvenu à revenir bien avant le sommet de Peyra Taillade, un col de première catégorie très raide (jusqu'à 16 %) et inédit sur le Tour.

" J'ai un peu paniqué, a reconnu le Britannique à l'arrivée". Juste avant le pied du Col, j'ai eu un problème, la roue arrière était cassée.

Pointé à quelque 45 secondes de ses rivaux quand il est reparti, Froome a bénéficié dans un premier temps du travail de Nieve, puis d'un autre coureur de Sky, l'Espagnol Mikel Landa, pour faire la jonction. La formation aux services de Romain Bardet a mis la pagaille aux abords du Col de Peyra Taillade.

INFOGRAPHIE - Les records en série de Roger Federer
Federer lui est imperturbable et profite de l'incapacité de son adversaire à se mettre au niveau pour prendre le deuxième 6-1. Le Bâlois s'est finalement imposé 6-3 6-1 6-4 en 1h41.

Beyonce's Mom Might've Casually Revealed Where The Name Rumi Came From
Sometimes we are the reason we can't find love! This isn't the first time Beyoncé has taken inspiration from a writer. The new grandmother also explained the meaning behind the name 'Rumi'. 'Love number three.

Serie A: Francesco Totti prend officiellement sa retraite
Le désormais ex-capitaine de l'AS Rome va intégrer l'organigramme de son club de toujours. J'ai besoin de réfléchir, sereinement, au rôle qui me convient le mieux.

Derrière, les favoris du Tour de France sont arrivés ensemble avec environ six minutes de retard. Sixième du général en 2013 (7e en 2015), Mollema avait remporté, déjà en solitaire, la Clasica San Sebastian l'an passé, ainsi qu'une étape de la Vuelta 2013.

" C'était difficile de faire partie de l'échappée". La tête pousse toujours plus que le corps, mais quand celui-ci ne répond pas, on ne peut pas faire grand-chose. Le Colombien a terminé attardé (à 10'19) et reculé au 11e rang au classement général.

Au lendemain de la seconde journée de repos, le parcours de 165 kilomètres offre toutefois un lancement idéal pour les baroudeurs.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL