" "Vel d'Hiv. Macron : " C'est bien la France qui organisa " la rafle

Vanessa Beaulieu
Juillet 18, 2017

Ce dimanche 16 juillet, les autorités françaises commémorent ce 75 anniversaire. Le chef de l'État a expliqué vouloir " que se perpétue le fil tendu en 1995 par Jacques Chirac ", premier président à reconnaître la responsabilité de la France dans les persécutions antisémites, et non celle du seul régime de Vichy. "Car Vichy, ce n'était certes pas tous les Français, mais c'était le gouvernement et l'administration de la France", dit-il.

C'est peu dire qu'Emmanuel Macron n'oublie pas les atrocités nazies. Il a en revanche fustigé, sans la nommer, Marine Le Pen, pour ses récents "accommodements" et les "subtilités" avec cette page de l'histoire de France. "La France se tient prête à appuyer tous les efforts diplomatiques allant dans ce sens", a ajouté le chef de l'Etat, pour qui Israël et Palestine doivent pouvoir "vivre côte à côte dans des frontières sûres et reconnues, avec Jérusalem comme capitale". Le président devrait notamment rappeler l'importance de la lutte contre l'antisémitisme.

Pour le président du CRIF, "les voix qui s'élèvent sont de toute façon des voix qui ont un parti pris dans ce conflit".

Quai de Grenelle, sous l'œil d'une foule nombreuse, une cérémonie officielle s'est tenue soixante-quinze ans après la rafle du Vel d'Hiv où furent arrêtés puis déportés vers les camps de la mort 13152 juifs dont 4000 enfants. " Nous ne céderons rien à l'antisionisme car il est la forme réinventée de l'antisémitisme", a-t-il ajouté, déclenchant de nouveaux applaudissements.

Benyamin Netanyahu et Emmanuel Macron à la cérémonie commémorative de la Rafle du Vel d’Hiv à Paris le 16 juillet 2017 i24NEWS
Benyamin Netanyahu et Emmanuel Macron à la cérémonie commémorative de la Rafle du Vel d’Hiv à Paris le 16 juillet 2017 i24NEWS

Il a également évoqué le meurtre de Sarah Halimi, une femme juive tuée en avril à Paris par un voisin musulman, pour lequel la qualification antisémite n'a pas été retenue à ce stade, ce qui a suscité de l'indignation dans la communauté juive. Le ton grave, le président du CRIF, Francis Kalifat, a commencé son propos par des mots forts: " L'antisémitisme tue encore.

Benyamin Netanyahu a pour sa part salué " le geste très, très fort " que constitue selon lui l'invitation du président français.

Rappelons que la rafle de Vel d'Hiv fait allusion à la déportation de quelque 13 000 juifs par la police française dans des conditions jugées inhumaines. Un sujet sensible pour Benyamin Netanyahou, qui a validé en mars la construction d'une nouvelle colonie en Cisjordanie, dans la vallée de Shilo, une première depuis les accords d'Oslo en 1993. "L'islamisme radical veut détruire l'Europe tout comme il veut détruire Israël", a insisté le dirigeant israélien.

'Trump Jr. didn't have protection during Russian lawyer meeting'
President Trump on Sunday fumed at the American news media for its reporting on the meeting, accusing reporters of "distorting democracy".

Un cascadeur est mort sur le tournage — The Walking Dead
Gimple a également réagi au tragique accident: "La production a le coeur brisé par ce décès tragique ". Une enquête a été ouverte sur le plateau de tournage pour déterminer les circonstances de ce drame.

Une application pour débusquer les tiques — Maladie de Lyme
Le Limousin est l'une des zones géographiques qui compte la plus grande population de tiques . " avoue Sarah, maman de trois garçons, qui se "font très régulièrement piquer " en balade dans la forêt de Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère)".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL