Un petit astéroïde passera (vraiment) très près de la Terre en octobre !

Marie-Ange Beliveau
Août 11, 2017

" Nous sommes certains qu'il n'y a pas de risque que cet objet touche la Terre, donc il n'y a pas de danger d'aucune sorte", a indiqué Detlef Koschny, codirecteur de la branche Objets géocroiseurs de l'Agence Spatiale Européenne (ESA), à l'AFP. Il se trouvera juste un peu au-delà des orbites des satellites géostationnaires.

Le corps céleste passera seulement à 44.000 kilomètres, pas si loin des satellites les plus éloignés.

. Mais "il va passer sacrément prêt", reconnaît Rolf Densing, directeur des opérations à l'ESA.

Meurtre d'une jeune femme à Toulouse : l'affaire Ranucci refait surface
Jean-Baptiste Rambla a été condamné en 2008 à 18 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son ex-employeuse. Rambla alors qu'il avait six ans, avait assisté au kidnapping de sa soeur.

Panique sur la plage provoquée par une mini-tornade — Antibes
Parasols, bouées, serviettes ainsi que d'autres matériels de plages se sont envolés, selon les faits rapportés par Nice-Matin. Mais c'est justement l'une des conditions de formation de cette mini-tornade qui n'a duré que quelques secondes.

Kévin Mayer : son décathlon épreuve par épreuve, aux Mondiaux de Londres
Damian Warner, lui, a signé le meilleur temps des séries en 10 " 50. Suivez ici l'évolution de son épreuve, discipline par discipline. Kevin Mayer ne pouvait pas rêver mieux pour son entrée en lice.

Mesurant au maximum 30 mètres, il progresse à une allure de 13 km secondes, des dimensions proches du météore qui s'est désintégré en Russie en 2013. Il est possible de se rendre compte que l'astéroïde 2012 TC4 manquera la Terre de peu! Puis il a de nouveau été repéré récemment par le VLT (Very large telescope) de l'Observatoire européen austral (ESO) au Chili.

Découvert en 2012, d'où son nom, l'objet a ensuite été perdu de vue durant cinq années et les astronomes n'avaient pas vraiment de certitudes concernant la distance à laquelle celui-ci allait passer près de notre planète. "Ouvrez-les pour éviter que l'onde de choc ne brise les vitres et profitez du spectacle'", assure-t-il. "Si jamais l'astéroïde 2012 TC4 avait risqué de heurter la Terre, il n'aurait pas été nécessaire a priori d'évacuer la population, de l'avis de Detlef Koschny (scientifique de l'ESA, ndlr) ". "On aurait sans doute dit 'Ne restez pas près des fenêtres".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL