Paris: nouvelle évacuation de campements de migrants Porte de la Chapelle

Vanessa Beaulieu
Août 18, 2017

La porte de la Chapelle et ses incessants campements sauvages de migrants deviennent peu à peu le symbole de l'échec de la politique migratoire de la France. Les opérations de mise à l'abri des occupants ont débuté vers six heures, ont indiqué la préfecture de police et la préfecture d'Ile-de-France dans un communiqué. C'est la la 35e opération de ce genre en deux ans à Paris. Sous contrôle policier, le secteur est interdit à la circulation.

" Ces campements illicites, qui présentent des risques importants pour la sécurité et la santé de leurs occupants comme des riverains, ont fait l'objet d'un arrêté du préfet de Police prévoyant l'évacuation de leurs occupants ", expliquent les préfectures.

Un "examen complet et approfondi" de la situation administrative des personnes "mises à l'abri" sera effectué par les services de l'Etat.

Un mort, 32 blessés dont 10 graves — Attentat à Barcelone
Le président américain Donald Trump a assuré, sur Twitter , que son pays ferait " tout ce qui est nécessaire pour aider ". La police de Catalogne a confirmé qu'il s'agissait bien d'une attaque à caractère terroriste.

Philippines: la police abat 32 trafiquants présumés, Duterte la félicite
Mais à la question de savoir pourquoi aucun policier n'avait été blessé alors qu'il s'agissait de légitime défense, il a répondu "ne me demandez pas d'explications".

18h02 OL : Genesio sort du silence et parle du mercato
L'OL, comme l'a confirmé Bruno Genesio ce jeudi matin en conférence de presse, a "encore besoin d'un élément au milieu ". Pour l'instant, je n'ai pas d'informations à vous donner car il n'y a rien de nouveau.

Les personnes connues dans un autre Etat membre seront prises en charge temporairement le temps que soit organisé leur retour vers cet Etat membre.

Les autorités espéraient éviter la réinstallation de migrants sur place pendant l'été, mais les arrivées se sont maintenues au même rythme de 30 ou 50 par jour minimum, beaucoup plus selon certaines associations. Les personnes déboutées du droit d'asile ou en situation irrégulière seront reconduites à la frontière.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL