Steve Bannon quitte la Maison-Blanche

Vanessa Beaulieu
Août 18, 2017

Les Etats-Unis sont "en guerre économique" avec la Chine, déclare Steve Bannon, le controversé conseiller stratégique du président américain Donald Trump, dans un entretien publié mercredi, et la confrontation avec la Corée du Nord sur le nucléaire n'est qu'"une diversion".

Le Washington Post fournit un détail additionnel: le renvoi de Bannon fait partie d'un changement majeur au sein du personnel de la Maison-Blanche après la pire semaine de Trump à la présidence.

Bannon a nui à sa cause à la Maison-Blanche en orchestrant une campagne de dénigrement contre le conseiller pour la sécurité nationale H.R. McMaster.

Plusieurs personnes poignardées dans une attaque en Finlande
La police finlandaise a tiré dans les jambes de l'auteur suspecté du crime à Turku (image symbolique). Selon certains médias locaux, une personne au moins aurait été vue gisant sans vie au sol.

Attentat de Barcelone : 26 Français blessés
Certains ont couru loin dans la ville, d'autres se sont réfugiés dans des magasins aux alentours comme ici à Séphora. Après un moment de calme, qu'il évalue à 2-3 minutes, la panique a repris car des coups de feu ont été entendus.

Route : les prévisions de circulation de Bison Futé pour le week-end
Dès vendredi et jusqu'à dimanche, prendre la route s'annonce compliqué dans le sens sud-nord selon les prévisions de Bison Futé . En revanche, si vous ne pouvez pas faire autrement, on vous conseillera de partir soit très tôt, soit très tard.

Sur fond de tensions accrues entre les États-Unis et la Chine depuis que Donald Trump a fait part de son intention d'ouvrir une enquête contre Pékin pour violation des droits de propriété intellectuelle et de transferts de technologies, un conseiller du Président américain parle d'une "guerre économique" en cours avec la Chine.

Les jours se suivent.et ne se ressemblent pas chez Donald Trump. Parmi ces médias, il y a bien sûr Breitbart, dont Bannon a été le patron avant d'être recruté par Trump. Il avait notamment critiqué la nomination de Gary Cohn, ancien dirigeant de Goldman Sachs, comme conseiller économique.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL