Plus d'une centaine de bonbonnes de butane retrouvées à Alcanar

Vanessa Beaulieu
Août 21, 2017

Mais trois jours après le drame, les enquêteurs espagnols estiment que les plans initiaux des terroristes auraient pu faire beaucoup plus de victimes.

Parmi les douze suspects, un seul est toujours en fuite et la police ignore qui il est et s'il se trouve toujours en Espagne.

La mort d'un petit garçon australo-britannique de sept ans, Julian Cadman, dont le grand-père avait posté un déchirant avis de recherche sur les réseaux sociaux après l'attentat de Barcelone, a été confirmée ce dimanche par les services de protection civile de Catalogne.

"Si je savais qu'il est en Espagne et où, nous irions le chercher".

Un destroyer américain percute un navire marchand près de Singapour
L'accident a eu lieu au petit matin alors que le destroyer se dirigeait vers le port de Singapour. De premières informations font état de dégâts à la coque du McCain côté bâbord arrière.

Mohammed VI gracie 415 personnes, dont 14 condamnées pour terrorisme
Commutation de la peine perpétuelle en peine à temps au profit de 6 détenus. Aucun détenu du Hirak n'a été concerné par ces mesures de grâce.

Mercato : Monaco serait prêt à négocier avec le PSG pour Kylian Mbappé
Selon le Journal du Dimanche , le dirigeant monégasque aurait ainsi accepté de laisser filer son attaquant dans la capitale. Mais pour rester dans les clous du fair-play financier, il doit vite se séparer de plusieurs éléments.

"Les auteurs des attaques de Barcelone et de Cambrils projetaient de commettre " un ou plusieurs attentats " à la bombe dans la capitale catalane, avec 120 bonbonnes de butane retrouvées dans une maison à Alcanar, à 200 kilomètres au sud-ouest, a annoncé la police dimanche".

Les policiers ont d'abord cru que Pau Pérez Villan avait était tué par un de leurs tirs, mais l'autopsie a révélé que son corps n'avait "aucun impact de balle", a déclaré Josep Lluis Trapero.

Malgré ce suspect en fuite, le chargé de l'Intérieur du gouvernement régional catalan a affirmé que la cellule était "neutralisée". "La capacité d'action de cette cellule a été neutralisée grâce au travail de la police ", a déclaré le responsable de l'Intérieur du gouvernement régional de Catalogne, Joaquim Forn, lors d'une conférence de presse à Barcelone. Cette maison a été endommagée par une explosion accidentelle mercredi. Une autre fourgonnette a foncé sur des passants à Cambrils, à 120 km de Barcelone, quelques heures plus tard.

En point de presse dimanche, Josep Lluis Trapero a indiqué que le groupe comptait perpétrer "une ou plusieurs attaques avec des explosifs à Barcelone".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL