Logiciels : Schneider Electric va fusionner avec Aveva

Aubin Brasseur
Septembre 5, 2017

Après deux échecs en 2015 et 2016, le spécialiste des équipements électriques Schneider Electric a annoncé ce mardi avoir trouvé un accord avec l'éditeur de logiciels Aveva pour une alliance globale, qui reviendra dans les faits à une prise de contrôle du second par le premier. A l'issue de l'opération, le groupe français détiendra une participation majoritaire de 60% au capital du nouvel ensemble.

Après une période consacrée à l'intégration du groupe Invensys, un autre britannique spécialisé dans les automatismes et les logiciels industriels, Schneider a renoué récemment avec une activité de M&A plus nourrie, rachetant cet été le leader américain des commutateurs de transfert automatique Asco Power, pour 1,07 milliard d'euros.

A 10h08, l'action Schneider gagnait 0,6242% à Paris tandis qu'Aveva bondissait de 24,896% à Londres, atteignant un plus haut de trois ans.

Ce rapprochement " entre Aveva et les activités de logiciels industriels de Schneider Electric crée un leader mondial dans le secteur des logiciels industriels et d'ingénierie", s'est félicité Jean-Pascal Tricoire, PDG de Schneider Electric, dans un communiqué.

YouTube-MP3 ferme ses portes
Le site YouTube-MP3 a perdu sa bataille contre les maisons de disques américaines et fermera prochainement ses portes. Une compensation financière dont le montant n'a pas été divulgué sera payée par les responsables du site.

Argentine : un pigeon trafiquant de drogue abattu par la police
Après l'avoir abattu, ils ont découvert 7,5 grammes de cannabis ainsi que 44 pilules du Rivotril sédatif et une clé USB. L'oiseau a été abattu mercredi alors qu'il allait se poser dans une prison du centre du pays.

Emery se fâche après une polémique sur Verratti — PSG
Ainsi, le coach du PSG revenait sur le non-transfert de Marco Verratti chez les 'Blaugranas'. En plus, nous avons parlé de Verratti il y a deux mois et tout était clair.

Le groupe français recevra en parallèle des actions Aveva émises pour l'occasion d'une valeur d'environ 1,7 milliard de livres sterling (1,84 milliard d'euros), calculée à partir du cours de clôture d'Aveva la veille de l'opération.

Le nouveau groupe Aveva continuera d'être coté sur le London Stock Exchange et conservera son siège de Cambridge.

- Lopération finalisée, le Nouveau Groupe AVEVA, dont la marge opérationnelle est relutive pour le Groupe Schneider Electric, sera consolidé au sein de la division Industry de Schneider Electric. En données pro forma, son chiffre d'affaires pour l'exercice clos fin mars s'établit à 657,5 millions de livres sterling (714 millions d'euros) et son Ebitda représente 145,8 millions de livres (158 millions d'euros).

Les parties ont lancé le processus de recrutement d'un nouveau directeur général, qui " devra avoir un parcours reconnu et une expérience de direction d'un acteur mondial des logiciels ". Les logiciels des deux groupes sont notamment utilisés par les industriels pour des opérations de maintenance et de suivi en temps réel de leurs productions. En effet, l'actuel titulaire du poste James Kidd est appelé à devenir directeur général adjoint. Schneider avait alors conclu un accord pour fusionner ses actifs et ceux d'Aveva et pour verser 550 millions de livres en échange d'une participation de 53,5% dans la nouvelle entité.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL