Aiguillonné par Amazon, Chronopost va livrer le dimanche

Aubin Brasseur
Septembre 15, 2017

Depuis 2015, l'expressiste a déployé différentes solutions apportant plus de précision et de suivi à ses clients avec la livraison sur rendez-vous (sur un créneau de 2h, de 8h à 22h avec Chrono Precise), la livraison le jour même (en soirée, de 19h à 22h avec Chrono Sameday), Predict 1h permettant d'être informé la veille et le matin de la livraison (sur un créneau horaire annoncé d'1 heure), d'avoir accès à la géolocalisation du colis en temps réel et à la reprogrammation de la livraison (changer le jour de livraison ou le lieu - chez un voisin, en relais, en bureau de poste, en lieu sûr). Ces livraisons le dimanche débuteront à partir du 19 novembre. Ce sera proposé sur toute l'Île-de-France et dans 14 grandes villes en France au départ. "Nous allons déployer cette solution sur 1000 codes postaux qui correspondent à 50% de la population française, avec la possibilité d'être livré le dimanche entre 9 heures et 13 heures", indique Frédéric Bernard, directeur de la communication de Chronopost.

La filiale de La Poste se lance désormais dans la livraison le dimanche. Une expérimentation d'un an a d'ailleurs été réalisée avec CDiscount, à Paris et dans les Hauts-de-Seine, avec en moyenne plusieurs centaines de livraisons enregistrées chaque dimanche. Outre l'Île-de-France dans son ensemble, la livraison le dimanche sera également disponible à Lyon, Nice, Marseille, Aix-en-Provence et Toulon, mais aussi Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Rennes, Grenoble, et Nantes, ou encore Reims, Lille, et Strasbourg. Un engouement que confirme Pierre-Yves Escarpit, directeur des opérations de Cdiscount: "Cette démarche témoigne d'un besoin de personnalisation de la livraison".

Les syndicats CGT et SUD ont contesté cette décision "unilatérale", estimant qu'il s'agissait d'un "bouleversement profond pour l'entreprise comme pour ses salariés" ainsi que pour les "organisations du travail et la qualité du service rendu, tout comme la répartition des jours travaillés dans la semaine". Les syndicats s'inquiètent de cette décision et dénoncent un "maintien de la précarité et bas salaires dans une activité qui pourtant connaît une forte croissance". Chronopost ne livrait jusqu'ici ses colis que du lundi au samedi.

Disparition de Maëlys: les parents de la fillette reçus par les juges
Le travail des plongeurs, entamé depuis plusieurs jours, n'a pour l'instant rien donné mais se poursuit, à l'aide de sonars. Interrogé, celui-ci aurait justifié "ses déplacements " pour aller chercher des stupéfiants, soulignent nos confrères.

Son étonnante astuce pour vaincre sa timidité — Brigitte Macron
Alors, quand Philippe Besson a eu vent des rumeurs autour de la prétendue homosexualité d'Emmanuel Macron , il est tombé des nues. L'homme estime que si cette rumeur ait été si bien prise, c'est le signe d'une société encore misogyne et homophobe .

Congress must act to save Dreamers — Editorial
Congress has an opportunity to amend the president's action, as it has had for the past 16 years. Government and should be able to depend on that promise - not live in fear".

Chronopost espère bien atteindre plus de 10 000 livraisons le dimanche qui précède Noël. Mais ce service de livraison dominicale de colis est circonscrit et ne concerne que les clients du e-commerce, pas les envois de particulier à particulier.

En moyenne, l'entreprise livre 600.000 colis par jour en France, dont 190.000 en provenance des entreprises de commerce en ligne.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL