A coup d'acquisitions, Total avance encore dans les énergies vertes

Aubin Brasseur
Septembre 19, 2017

Dans la foulée de l'annonce d'une prise de participation dans Eren Renewable Energy, Total (FP.FR) a annoncé mardi l'acquisition de la société française GreenFlex, un des principaux acteurs européens dans le domaine de l'efficacité énergétique. Elle prévoit de réaliser en 2017 un chiffre d'affaires de plus de 350 millions d'euros avec 230 collaborateurs. Nouvelle étape de la stratégie de Total pour se développer dans les énergies vertes, cette opération prend la forme d'une augmentation de capital d'un montant de 237,5 millions d'euros indique, dans un communiqué, le groupe qui compte à terme prendre le contrôle de la jeune société spécialisée dans le solaire, l'éolien et l'hydraulique. Ce qui lui permettra de détenir 23% d'Eren Re, a détaillé le dirigeant.

"Lorsqu'on veut vraiment être un acteur de l'électricité renouvelable il vaut mieux avoir les deux offres" et "il fallait qu'on trouve ce pied dans l'éolien, donc Eren, par ses compétences, nous apporte ce pied là", a expliqué M. Pouyanné.

Total poursuit la diversification de ses sources de production d'énergie.

Les magasins Toys'R'Us se déclarent en faillite à trois mois de Noël
Les représentants de Toys "R" Us se sont présentés tard lundi devant un tribunal de Richmond, en Virginie. C'est un gros coup dur que subit le géant américain de la distribution de jouets Toys'R'Us.

Mise en examen de l'agresseur d'un militaire à Paris — France
Il avait rapidement été maîtrisé. "Les premiers éléments d'enquête vont dans le sens d'un passage à l'acte isolé", selon une source proche de l'enquête.

La stabilité de la Tunisie dépend de celle de la Libye — BCE
Essebsi, appelant les parties libyennes à "dépasser leurs différences" et à "œuvrer pour la construction d'un Etat". Il a remercié le président pour ses efforts et son enthousiasme pour appuyer le règlement de la crise en Libye.

Enfin, en s'associant avec Eren Re, Total se rapproche d'une entreprise dont les dirigeants "ont l'habitude de travailler avec un grand groupe", a-t-il ajouté.

Du côté d'Eren Re, son président Pâris Moratoglu, cité dans le communiqué, voit cette opération avec la "puissance" de Total à l'international comme "un accélérateur formidable". La major pétrolière vient d'acquérir 23% de la société Eren Re.

"La production d'électricité renouvelable de Total va ainsi croître significativement en vue d'atteindre une capacité de 5 GW d'ici cinq ans". Une fois obtenu le feu vert des autorités de la concurrence et l'opération finalisée, d'ici la fin de l'année selon Patrick Pouyanné, Eren Re prendra le nom de Total Eren.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL