Un comité de suivi le 2 octobre à Bercy — Nokia France

Aubin Brasseur
Septembre 19, 2017

Un sursis pour les salariés de Nokia.

Début septembre, l'équipementier a annoncé son intention de supprimer 597 postes en France d'ici fin 2019 dans ses filiales Alcatel Lucent International et Nokia Solutions and Networks (NSN), sur un effectif total de 4.200 personnes dans ces deux sociétés.

Siemens met un point final au développement des éoliennes Adwen
Sans surprise, l'éolienne AD8 (avec multiplicateur) initialement développée par Areva ne dépassera pas le stade du prototype . Le ministère de la Transition écologique et solidaire "a autorisé le changement de technologie sur les deux parcs éoliens".

Bayer arrête la commercialisation de son implant Essure en France
Elle " vient élargir celle annoncée fin mai dernier d'arrêter la mise à disposition d'Essure dans la plupart des pays ". Elle avait alors demandé aux laboratoires de " procéder au rappel des produits en stock ".

Coupe Davis : la finale se jouera sur dur à Lille
Yannick Noah et ses hommes reprendront dans deux mois la route des Hauts-de-France avec un objectif majeur pour la Fédération: soulever le Saladier d'Argent, ce que la France attend depuis 16 ans! C'est déjà là que la France a joué sa demi-finale contre la Serbie (3-1).

Nokia suspend son plan de sauvegarde de l'emploi en France jusqu'à la tenue le 2 octobre d'un comité de suivi avec la direction de l'équipementier télécoms et les syndicats, a annoncé mardi le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie. Le secrétaire d'État présidera le 2 octobre prochain un comité de suivi réunissant les syndicats et la direction pour que Nokia puisse "faire la démonstration que le plan d'embauches permettra à la fin de cette année (.) les 2 500 [emplois] qui étaient promis et engagés". Cela signifie que le délai de quatre mois pour la procédure du PSE ne commencera qu'après le rendez-vous du 2 octobre, et non ce mardi comme initialement prévu. Ou du moins gagné un peu de temps.

Benjamin Griveaux a rappelé que le groupe devra respecter ses engagements pris lors du rachat d'Alcatel Lucent.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL