Butagaz se lance dans la fourniture de gaz et d'électricité aux particuliers

Aubin Brasseur
Septembre 21, 2017

Tous les Français (85% d'entre eux) connaissent les bouteilles de propane et butane distribuées par l'entreprise née en 1931. Et sa promesse est alléchante: des tarifs 10% moins chers en moyenne sur le prix du Kilo Watt par rapport aux tarifs réglementés, qui ont augmenté de 1,7% au mois d'août.

Butagaz annonce qu'il se lance dans la fourniture de gaz et d'électricité aux particuliers. Butagaz devient ainsi un concurrent direct d'EDF, d'Engie et des fournisseurs alternatifs tels Direct Energie ou Lampiris. Le groupe vise deux millions de clients à terme.

L'offre sera sans engagement et sans frais, promet l'enseigne. Le spécialiste français compte également miser sur ses 17 000 points de vente en France, qui lui assurent un réseau de proximité "sans égal" et un service clients "reconnu et réputé ".

Billes Gates présente ses excuses pour un raccourci Windows bien connu
Sans bien sûr renier nos frères linuxiens, ce sont bien ces deux plateformes qui ont les faveurs des utilisateurs au sens large. Même Bill Gates en personne en est désolé.

Rohani à l'ONU : l'Iran respecte l'accord nucléaire et n'est pas "malhonnête"
Son discours à l'ONU laisse penser qu'il est tenté de "déchirer" ce texte, comme il l'avait promis durant sa campagne pour la Maison-Blanche.

En 2050, il y aura 10 milliards d'habitants sur Terre
Il était environ 2,5 fois supérieur sur la période 1990-2000 d'après un rapport de l'Organisation mondiale de la santé. Les projections de l'Ined se basent sur une analyse du scénario moyen de la croissance démographique mondiale.

En se rapprochant de Gaz européen en début d'année, Butagaz avait pénétré le marché " professionnel " du gaz naturel, puis celui de l'électricité en juin dernier, toujours sous la marque Gaz européen.

Désormais, outre le GPL liquéfié en bouteilles ou en citernes et le gaz naturel, c'est sous la marque Butagaz qu'il leur proposera à compter du 1er octobre prochain de l'électricité, mais aussi des granulés de bois. Mais " l'offre reste très parcellaire", observe Emmanuel Trivin.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL