Opération coup de poing des agriculteurs sur les Champs-Elysées — Glyphosate

Aubin Brasseur
Septembre 22, 2017

Bien matinaux les agriculteurs. La préfecture de police de Paris a demandé dans un tweet aux automobilistes de contourner le secteur Concorde-Champs-Elysées en raison de cette manifestation. Il y a quelques jours, la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) avait estimé que "la suppression du glyphosate balayerait d'un revers de main les efforts entrepris de longue date par les agriculteurs français, leurs outils de recherche et de développement, et toute une filière de progrès, acteur clé de la transition écologique que la société appelle de ses vœux". "Ils veulent montrer qu'ils sont sur la paille et qu'ils le seront plus encore si ce désherbant est interdit", note France Bleu.

Le nombre de manifestants a varié d'une trentaine à 100 (selon France Info) voire 300 (selon Europe 1). Après Ségolène Royal, c'est Nicolas Hulot qui porte le dossier à Bruxelles.

La patronne de Boursorama part chez Carrefour
Groupe Carrefour dirigé par Alexandre Bompard (ex-Darty Fnac), issu de la même promotion de l'ENA (Cyrano de Bergerac, 1997-99). Le cours de bourse du groupe Carrefour a chuté fin août, après un avertissement sur résultat.

Secret Story 11 estimations : Julie devrait sortir (SONDAGE)
La panthère a le choix entre: être aux services de Barbara pendant 48h et préserver son indice ou refuser et le mettre en danger. Ce choix lui permet de se racheter auprès de sa belle Charlène qui ne peut cacher son enthousiasme face à la décision de Benoit.

Cavani-Neymar : le PSG a répondu à l'OM
L'Olympique de Marseille s'est moqué, quatre jours plus tard, du fameux penalty gate du PSG , créé par l'embrouille entre Cavani et Neymar lors du dernier match face à Lyon . "Non. c'est toi!", a en effet twitté le compte officiel de l'Olympique de Marseille , en montrant une photo de Florian Thauvin et Maxime Lopez en pleine accolade.

Ils sont une centaine d'agriculteurs, venus des départements autour de Paris, réunis ce vendredi matin au pied des Champs-Elysées pour demander la démission du ministre de la Transition énergétique Nicolas Hulot, après que celui-ci a annoncé qu'il voterait contre le renouvellement de l'autorisation du glyphosate à l'Union européenne.

Les manifestants protestent contre la possibilité d'importer des produits agricoles traités avec des herbicides comme le glyphosate, alors même que la FNSEA craint que le gouvernement interdise unilatéralement l'emploi de tels herbicides en France. "Emmanuel Macron veut être le M. Propre du monde mais il est le fossoyeur de l'agriculture ", a déclaré Frédéric Arnoult, président des Jeunes agriculteurs d'Ile-de-France". "Comment on peut vouloir vendre du rêve aux Français sur une alimentation saine, alors qu'on nous enlève nos moyens de production?".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL