Chez Hema, plus d'habits "fille" ou "garçon", seulement des vêtements

Aubin Brasseur
Septembre 23, 2017

La marque continuera cependant de proposer des vêtements roses ou d'autres couleurs mais sans indiquer à quel genre ils se réfèrent.

Petite précision toutefois: Hema va continuer à vendre des vêtements roses ou bleus mais il n'y aura plus d'indication pour préciser s'ils sont réservés aux filles ou aux garçons. Comme le souligne le magazine Elle Pays-Bas, les Néerlandais ont peur que, ce faisant, Hema interagisse dans l'éducation de leur enfant.

Les rayons devraient fusionner pour former un vaste espace "Kids". Une décision qui, selon "Elle", n'a pas manqué de déclencher une petite polémique dans le pays. Début septembre déjà, la marque anglaise John Lewis avait déjà annoncé qu'elle allait supprimer la distinction garçons et filles dans ses magasins afin de lutter contre "les stéréotypes de genre".

L1 - Monaco a écoeuré Lille sur son terrain
Le Losc a vite déposé les armes dans le combat tactique qui l'a opposé aux troupes de Leonardo Jardim . Je regrette beaucoup le prix payé par les joueurs pour la réalité qu'ils doivent affronter.

L'incroyable exploit d'Yvan Bourgnon — Aventure Défi Bimédia
Après un parcours de plus de 7 500 kilomètres - en reliant l'Océan Pacifique à l'Atlantique - en passant par les îles arctiques du Grand Nord canadien.

US Dollar Advances On Fed Rate Hike Signal In Dec.
We still think EUR-USD corrections will remain contained and the area around 1.1850 should prove to be a strong support zone. Insurers were in demand as well, with T&D Holdings climbing 3.0 per cent and Sompo Holdings jumping 4.7 per cent.

Contacté par Le HuffPost, Hema France n'a pas pu confirmer pour l'instant que cette décision serait aussi appliquée dans les magasins français. L'enseigne proposait en effet une collection de maillots avec la mention "Little man, big ideas" (Petit homme, grandes idées) pour ceux des garçons et "Little girl, big smiles" (Petites filles, grands sourires) sur ceux des filles.

La question du genre dans les vêtements pour enfants a secoué l'industrie du textile tout au long de l'année.

"Les t-shirts de garçons sont vraiment cool. Que faites-vous pour les filles qui aiment ces choses-là, comme moi ou ma copine Olivia?" "J'ai parlé à nos designers et nous allons travailler sur des choses plus amusantes qui, je pense, vont te plaire". La version britannique du même média en avait déniché 10, en février 2017.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL