Décès de Charles Bradley

Marcel Micheaux
Septembre 24, 2017

On est vraiment tristes d'apprendre que Charles Bradley un chanteur de soul américain à succombé à un cancer selon le magazine RollingStone. La question dont il avait fait une chanson prenait tout son sens à la lecture de son histoire.

C'est dans la Grosse Pomme toujours, qu'il découvre en 1962 le "parrain" de la soul James Brown au légendaire Apollo Theater de Harlem. Peu de mots, beaucoup de sous-entendus, pour celui qui aura surtout connu des "temps difficiles". Bradley a ramé, vivant dans la rue, parcourant les Etats-Unis en auto-stop, enchaînant les boulots mal payés et les concerts le week-end en mode karaoké. Il avait ainsi attiré l'attention du propriétaire du label Daptone Records, qui avait produit ses morceaux à partir de 2002.

Kim says 'deranged' Trump shows need for nuclear programme
South Korean President Moon Jae-in called on September 21 for the North Korean nuclear crisis to be handled in a "stable manner". Trump asserted that North Korea's reckless pursuit of nuclear weapons threatens entire world with huge loss of human life.

A Bali, 35.000 personnes évacuées par crainte de l'éruption d'un volcan
Le volcan Agung endormi depuis plus de 50 ans sur l'île de Bali en Indonésie crée la panique. Vue générale du Mont Agung à Bali , qui menace d'exploser vendredi 22 septembre 2017.

La communauté internationale multiplie les sanctions — Corée du Nord
L'UE envisage aussi d'abaisser encore le plafond pour l'envoi de fonds en liquide en Corée du Nord, actuellement fixé à 15 000 euros, et demande à la Commission européenne de passer en revue, pour l'allonger, la liste de produits de luxe dont l'exportation vers la Corée du Nord est déjà interdite.

" Avec le cœur lourd que nous vous annonçons la mort de Charles Bradley".

Article à lire en intégralité sur Libé.fr. Il nous était impossible de passer à côté de ce bijou, et nous avions chroniqué son troisième et dernier album, CHANGES, sorti en 2016.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL