Nouvelle victoire pour Angela Merkel, percée de l'AfD — Législatives en Allemagne

Vanessa Beaulieu
Сентября 25, 2017

Les sociaux-démocrates du SPD sont donnés à 20%, un score en très net recul mais qui permettrait de reconduire la "grande coalition" en place depuis quatre ans. Il s'agit du plus mauvais score de la formation de centre-gauche depuis la Seconde Guerre mondiale.

Cela compliquera l'exercice pour la chancelière qui doit donc convaincre a priori et les libéraux du FDP, qui obtiendraient 10,5% des voix, et les Verts, estimé à 9,3%, de gouverner avec elle. "Pour la première fois, un parti nettement à droite du centre et à certains égards d'extrême-droite sera représenté au Bundestag".

Répondant à la chancelière qui faisait campagne pour la continuité dans la prospérité, un message destiné à rassurer face aux crises du monde, l'AfD a tiré à boulets rouges sur Angela Merkel durant la campagne, prenant pour modèle le président américain Donald Trump et les partisans de la sortie du Royaume Uni de l'Union européenne.

Thème de prédilection de cette droite dure: accuser la cheffe du gouvernement de "trahison" pour avoir ouvert le pays en 2015 à des centaines de milliers de demandeurs d'asile majoritairement musulmans.

Porté sur les fonts baptismaux il y a seulement 4 ans, ce mouvement anti-islam et anti-migrants a recueilli 13% à 13,5% des voix, selon des sondages à la sortie des urnes, et devrait envoyer 86 à 89 députés siéger au Bundestag. L'effet Schulz est cependant vite retombé, laissant le champ libre à la chancelière Merkel pour une quatrième victoire électorale de suite.

Читайте также: Neymar, c'est 100.000 euros par jour ?

"Nous avons reçu un mandat clair des électeurs pour aller dans l'opposition", a déclaré l'une des responsables du parti, Manuela Schwesig, sur la chaîne de télévision ZDF.

Alice Weidel Alexander Gauland, deux candidats de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD), la formation nationaliste et anti-immigration qui espère être en mesure de former un groupe parlementaire après les législatives, le 18 septembre 2017 à Berlin. Nous allons les chasser!

L'arrivée à la chambre des députés de l'AfD, qui était resté sous la barre des 5% en 2013, constitue un tournant dans l'histoire allemande d'après-guerre.

La chancelière va devoir s'expliquer de cette percée devant les siens, ses alliés bavarois de la CSU et la frange la plus conservatrice de la CDU l'ayant appelée à maintes reprises à écouter ses électeurs les plus à droite, excédés par son cap jugé trop centriste. Ce phénomène, bien connu en Europe, avait jusqu'ici épargné l'Allemagne.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Autres rapports

Discuter de cet article