Séisme en Corée du Nord, probable réplique d'un essai précédent

Vanessa Beaulieu
Septembre 25, 2017

Pyongyang avait affirmé avoir testé avec succès une bombe H, ce qui n'a pas été confirmé à ce stade.

Précédemment, l'agence météorologique de la Corée du Sud avait indiqué que le séisme était vraisemblablement naturel, a rapporté l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

L'Administration sismologique chinoise, dont fait partie le CENC, et des services connexes ont mené des études sur les données infrasoniques du séisme et des tremblements de terre précédents, y compris sur ceux qui ont été provoqués par des essais nucléaires effectués dans la péninsule coréenne.

Quand Thiago Silva prévient la taupe du vestiaire — PSG
C'est vrai qu'ici, c'est un peu plus difficile pour que ça reste entre nous, a avoué le capitaine parisien, selon Culture PSG. Mais c'était vraiment difficile, avec une équipe de Montpellier qui a su très bien défendre, et contrer quand il le fallait.

Mourinho félicite la bonne forme de Martial — Manchester United
Quand il rentre en jeu, même pour 10 minutes, il essaie de prendre du plaisir et d'apporter quelque chose en peu de temps. Anthony Martial doit " apporter davantage " sur le terrain, Anthony Martial doit montrer " plus de constance ".

Convertisseur catalytique Spectra
La marque a un nom reconnu et une bonne réputation si vous songez à remplacer le convertisseur. Tout le monde doit jouer son rôle pour assurer que la grande catastrophe est atténuée.

Ce séisme survient alors que les tensions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis à propos du programme nucléaire nord-coréen sont à leur comble, alimentées par une escalade verbale entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un et le président américain Donald Trump. Jamais des avions de guerre envoyés par les États-Unis ne s'étaient aventurés aussi prêts de la Corée du Nord depuis la fin de la Guerre Froide.

Selon la diplomate, la "pression sans précédent" de la communauté internationale pour isoler le régime nord-coréen de Kim Jong-Un, avec des sanctions de plus en plus fortes, "va marcher".

La campagne de sanctions pour faire pression sur la Corée du Nord est la "dernière chance" d'aboutir à une issue "pacifique" de la crise provoquée par les ambitions nucléaires de Pyongyang, a déclaré vendredi une responsable américaine.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL