L'espion qui vous aimait (un peu trop) — Google Home Mini

Marie-Ange Beliveau
Octobre 11, 2017

Aussi, les modèles commercialisés pour les utilisateurs n'ont pas été impactés. Au passage, afin de rassurer les futurs acheteurs, Google a tenu à préciser sur son site officiel que les Home Mini en précommande ne seront pas affectées par ce bug, qui restera donc exclusif à certains modèles distribués en " early release".

Voilà du moins comment l'appareil devrait théoriquement fonctionner car un collaborateur d'Android Police a constaté après quelque temps que son Google Home Mini enregistrait les sons en permanence. Ce n'est pas le cas de la toute nouvelle Google Home Mini, une version maniature de l'enceinte intelligente Home sous Google Assistant. En consultant la page " Mon activité " de son compte Google, le journaliste s'est aperçu que l'enceinte connectée avait mémorisé des milliers d'enregistrements audio, transmis à l'entreprise sans son accord.

Coupe du monde, les têtes de série pour les barrages
Pour être tête de série , il faudra donc être parmi les sept équipes qualifiées les mieux classées au prochain classement Fifa. Huit équipes doivent encore se partager les quatre dernières places européennes pour la Coupe du monde 2018 .

Lopez lance les hostilités pour le Classique — OM-PSG
En manque de temps de jeu avec l'Olympique de Marseille, Maxime Lopez est actuellement au premier tournant de sa jeune carrière. Et si on fait un match en équipe, il y a moyen de faire quelque chose", a-t-il ainsi expliqué sur le site du club.

Un père obtient l'autorité parentale sur l'enfant de sa victime — Etats-Unis
Une décision finale (confirmation ou annulation de la décision du juge) sera rendue le 25 octobre prochain lors d'une nouvelle audience.

Lorsque le journaliste lui demande ce qu'elle fait, l'enceinte ne répond qu'à moitié, qu'elle est en train de "s'entraîner". Il n'est donc pas question que Google autorise sciemment ses appareils à faire de la mise sur écoute, mais cela montre bien comment un vulgaire bug logiciel est capable de transformer soudainement un haut-parleur intelligent en un appareil espion. Le dysfonctionnement reposerait, semble-t-il, sur une panne de l'écran tactile de l'assistant. Ce dernier a ainsi pu utiliser la petite enceinte durant plusieurs jours, et a pu relever un bug plutôt étonnant, puisque cette dernière a littéralement espionner le journaliste 24h/24h. Le Google Home Mini détecte des appuis fantômes qui déclenchent l'activation de l'appareil, et ce sans que le propriétaire ne prononce de mot-clé d'activation, ou ne touche la dalle tactile de l'appareil. La firme de Cupertino y explique: "Nous avons pris connaissance du fait qu'un petit nombre de Google Home Mini avaient un problème, et agissaient de manière incorrecte".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL