Macron dégaine ses ordonnances — Rémunération des agriculteurs

Aubin Brasseur
Octobre 12, 2017

Mercredi, à mi-parcours des états généraux de l'alimentation, à Rungis (Val-de-Marne), le Président a donc annoncé qu'il allait légiférer par ordonnances début 2018 pour rééquilibrer les contrats entre agriculteurs et distributeurs, afin que les premiers soient mieux rémunérés. "Nous modifierons la loi pour inverser la formation du prix qui partira du coût de production", a déclaré le chef de l'Etat. Emmanuel Macron a demandé que ce nouveau mode d'établissement des prix prenne effet dès les négociations commerciales annuelles qui démarrent en novembre. "Le seuil de revente à perte qu'on relèverait seul serait une forme de chèque en blanc ".

"Emmanuel Macron n'est pas tombé dans le piège que lui tendaient les représentants des multinationales en réclamant une réforme du seuil de revente à perte sur l'ensemble des produits de grande consommation", a estimé Michel-Édouard Leclerc.

Des regroupements de producteurs plus puissants.

" Je suis favorable au relèvement du seuil de revente à perte pour les produits alimentaires et l'encadrement des promotions", a-t-il dit, " mais je vous demanderai d'ici la fin de l'année de donner plus de visibilité, de conclure pour la fin de l'année des plans de filières. Pour peser face à l'aval de la filière, les agriculteurs vont également être invités à créer des organisations de producteurs de taille significative. "Je souhaite que nous mettions un terme très clair à ce qui est devenu une dérive ".

CREED 2 sera réalisé et écrit par Sylvester Stallone
Avec le nouveau Creed en point d'orgue, l'année promet d'être riche pour le natif de Hell's Kitchen. C'est un retour pour Stallone derrière la caméra et à l'écriture de la saga Rocky qu'il a créée.

Falcao coupable d'avoir arrangé le match avec le Pérou — Colombie
Cette nuit, les derniers matches qualificatifs pour la Coupe du monde 2018 ont eu lieu dans la zone AmSud. La Colombie disputera le Mondial 2018 alors que le Pérou affrontera la Nouvelle-Zélande en barrages.

" "Chantal Eyméoud rejoint " La France Audacieuse " de C.Estrosi
Le choix de la formule "France audacieuse" évoquant plus la sémantique Macron, qu'Estrosi avait accueilli pendant la campagne présidentielle que celle de Wauquiez.

Une loi pour mieux rémunérer les agriculteurs. Elle a ainsi cité "la construction d'un contrat en marche avant", démarche partant de la réalité "des coûts de production" français plutôt que des exigences des grands distributeurs, ainsi que "l'encadrement des promotions, la renégociation des prix, lorsqu'il y a fluctuation des matières premières".

"Emmanuel Macron a fustigé les " prix anormalement bas ": " les agriculteurs ne peuvent plus vivre du prix payé.

Au-delà de Michel-Édouard Leclerc, la fédération du commerce et de la distribution (FCD), s'est également félicité des annonces du président de la République.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL