Macron dégaine ses ordonnances — Rémunération des agriculteurs

Aubin Brasseur
Octobre 12, 2017

Mercredi, à mi-parcours des états généraux de l'alimentation, à Rungis (Val-de-Marne), le Président a donc annoncé qu'il allait légiférer par ordonnances début 2018 pour rééquilibrer les contrats entre agriculteurs et distributeurs, afin que les premiers soient mieux rémunérés. "Nous modifierons la loi pour inverser la formation du prix qui partira du coût de production", a déclaré le chef de l'Etat. Emmanuel Macron a demandé que ce nouveau mode d'établissement des prix prenne effet dès les négociations commerciales annuelles qui démarrent en novembre. "Le seuil de revente à perte qu'on relèverait seul serait une forme de chèque en blanc ".

"Emmanuel Macron n'est pas tombé dans le piège que lui tendaient les représentants des multinationales en réclamant une réforme du seuil de revente à perte sur l'ensemble des produits de grande consommation", a estimé Michel-Édouard Leclerc.

Des regroupements de producteurs plus puissants.

" Je suis favorable au relèvement du seuil de revente à perte pour les produits alimentaires et l'encadrement des promotions", a-t-il dit, " mais je vous demanderai d'ici la fin de l'année de donner plus de visibilité, de conclure pour la fin de l'année des plans de filières. Pour peser face à l'aval de la filière, les agriculteurs vont également être invités à créer des organisations de producteurs de taille significative. "Je souhaite que nous mettions un terme très clair à ce qui est devenu une dérive ".

Première opération mondiale robotisée sur un enfant au CHU d'Amiens
Cet établissement était le terrain idéal pour mener une telle intervention en raison de son équipement: il compte trois robots, dont un dédié à la simulation.

Marlène Schiappa ne "supporte" pas la une des Inrocks avec Bertrand Cantat
Un choix éditorial qui ne passe pas du tout du côté de Marlène Schiappa . Dans les colonnes des Inrocks , Bertrand Cantat .

Annonce de la composition de l'UEFA Nations League
Le 24 janvier prochain, les différentes ligues (A/B/C/D) seront divisés en poule de 3 ou 4 nations pour un mini championnat. Le bataillon sera composé de quatre groupes de trois équipes.

Une loi pour mieux rémunérer les agriculteurs. Elle a ainsi cité "la construction d'un contrat en marche avant", démarche partant de la réalité "des coûts de production" français plutôt que des exigences des grands distributeurs, ainsi que "l'encadrement des promotions, la renégociation des prix, lorsqu'il y a fluctuation des matières premières".

"Emmanuel Macron a fustigé les " prix anormalement bas ": " les agriculteurs ne peuvent plus vivre du prix payé.

Au-delà de Michel-Édouard Leclerc, la fédération du commerce et de la distribution (FCD), s'est également félicité des annonces du président de la République.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL