Nucléaire: l'Iran presse Trump de ne pas s'aliéner le "monde entier"

Vanessa Beaulieu
Octobre 12, 2017

Le président iranien Hassan Rohani a averti mercredi que les Etats-Unis étaient voués à l'échec si le président Donald Trump décidait d'abandonner l'accord international sur le nucléaire iranien. Selon des fuites à la Maison Blanche, Donald Trump, qui dénonce depuis des mois cet accord, le "pire accord jamais conclu " selon ses mots, ne certifiera pas l'accord et devrait transmettre le dossier au Congrès des Etats-Unis. Le président américain doit dire, d'ici dimanche, si l'Iran est en conformité avec les engagements qu'il a pris en signant le Plan d'action conjoint commun (JCPOA), le nom officiel de l'accord signé à Vienne en juillet 2015. " Tant que de nouvelles sanctions ne sont pas prononcées, l'Europe, mais aussi l'Iran devraient rester calmes, même si la décertification pourrait aussi réveiller les dissensions de la classe politique iranienne elle-même vis-à-vis de l'accord", ajoute Christopher Bolan. "Malgré les défauts de cet accord, je suis convaincu que nous devons aujourd'hui l'appliquer à la lettre", a estimé le président républicain de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, Ed Royce qui, lors de sa signature en 2015 par le démocrate Barack Obama, s'était prononcé contre cet accord.

C'est aussi une manière de ne pas trop heurter les alliés européens des Etats-Unis, mais aussi la Chine et la Russie, et de ne pas apparaître comme celui qui fait échouer les négociations.

Le prix Nobel de la paix 2017, la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN), a appelé lundi l'administration de Donald Trump à préserver l'accord international conclu avec l'Iran sur son programme atomique pour "éviter tout nouveau conflit".

Les militants Greenpeace "stoppés" par les gendarmes
Des militants Greenpeace se sont introduits ce jeudi matin dans la centrale de Cattenom. D'après les informations relayées par M.

Frankie Muniz ne se souvient pratiquement plus de ses années Malcolm
Pour être honnête, je n'en avais jamais vraiment parlé. (.) Cela me rend un peu triste que certaines choses ne me reviennent pas. L'acteur reconverti en coureur automobile a été victime de plusieurs accidents et a souffert de neuf commotions cérébrales.

Toshiba annonce une batterie à charge ultra-rapide pour 2019
C'est ce matériau qui stocke deux fois plus d'ions lithium par unité de surface qu'une anode classique en graphite. C'est aussi l'oxyde de titane-niobium qui permet de recharger près de quatre fois plus vite la batterie.

Une telle annonce entraînerait l'ouverture d'un débat au Congrès des États-Unis, lequel aurait alors 60 jours pour décider de réimposer ou non les sanctions américaines suspendues contre Téhéran.

Le nombre de pays apportant leur appui à la position hostile de Washington en ce qui concerne l'accord nucléaire peut être compté sur les doigts d'une main, selon M. Rohani, faisant remarquer que d'autres parties impliquées dans l'application de l'accord ne soutiennent pas le retrait américain de l'accord. Le Congrès pourrait aussi décider de ne rien faire.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL