Pas avant 2019 — Présidentielle en RDC

Vanessa Beaulieu
Octobre 12, 2017

L'ONU craint une aggravation de la crise.

Il n'y aura pas d'élections en République démocratique du Congo (RDC) avant 2019.

"La CENI (commission électorale, ndlr) a besoin de 504 jours après la fin du recensement pour arriver au jour du scrutin", a expliqué, sur son site Internet, cette commission, tenant l'argument de la poursuite du recensement en vue de l'établissement de la liste électorale.

La rétrocompatibilité Xbox confirmée pour cette année
Nous sommes proches, nous sommes très proches (de l'arrivée de la rétrocompatibilité Xbox). Pour rappel, la Xbox One X sera commercialisée le 7 novembre prochain.

Nicolas Hulot dira en décembre s'il reste ou non au gouvernement
Toutefois, près de la moitié des Français (49%) pensent qu'il n'est pas en mesure d'imposer ses vues auprès du président de la République.

Les propriétaires paient toujours plus de taxe foncière — Immobilier
En revanche, l'étude relève "un effort de modération de la part des départements et des grandes villes" en 2017. Cette hausse est quatre fois moins élevée que celle enregistrée entre 2015 et 2016 (+3,78%).

Cette annonce intervient alors que le recensement piétine depuis de longues semaines dans les régions du Kasaï, au centre du pays, victimes de violences entre la rébellion Kamwina Nsapu et les forces de l'ordre.

Le deuxième et dernier mandat du président Kabila a pris fin en décembre 2016, la Constitution lui interdisant de se représenter. Cet accord dit de la Saint-Sylvestre avait été conclu pour éviter de nouvelles violences après le maintien au pouvoir du président Kabila.

Sollicité par l'AFP, le leader de l'opposition Félix Tshisekedi, fils de l'opposant décédé le 1er février, a réservé sa réaction pour plus tard. Par ailleurs, le report des élections a été annoncé, pendant qu'à New York, le Conseil de sécurité de l'ONU tenait une réunion sur la RDC, en présence de Maman Sidikou, le représentant des Nations Unies à Kinshasa. Le nombre de personnes déplacées à l'intérieur du territoire a atteint 3,8 millions de personnes, et plus de 621 000 congolais ont cherché refuge " dans les pays voisins.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL