Une extension chrome cache un virus — Adblock Plus

Marie-Ange Beliveau
Octobre 12, 2017

Une fausse extension prétendant être d'Adblock Plus a récemment réussi à se faufiler dans le Google Chrome Web Store et à déjà attiré plus de 37 000 utilisateurs. Mais en réalité, il s'agissait d'un malware de type " adware ". Notons toutefois que cette fausse extension Adblock Plus n'est pas la seule ces derniers mois à être victime de cette technique, on peut notamment évoquer les cas de: Web Paint 1.2.1, Social Fixer 20.1.1, Chrometana 1.1.3, Infinity New Tab 3.12.3, Copyfish, Betternet VPN, ainsi que deux autres extensions Web Developer et TouchVPN. C'est ce que tendent à dire les développeurs d'Adblock Plus.

Alerté par SwiftOnSecurity, Google a immédiatement supprimé cette extension.

Pour voir si vous avez la véritable extension Chrome, assurez-vous qu'elle provient de adblockplus.org et qu'elle est répertoriée comme une extension dans le magasin, et non comme une application.

Des millions d'utilisateurs touchés par un malware de fraude publicitaire — Pornhub
La sécurité de Pornhub n'est pas à remettre en cause, c'est un des réseaux publicitaires du site qui est exploité ici. Ce n'est pas vraiment une surprise, les plateformes pornographiques sont de bons repaires pour les virus.

The Evil Within 2 - Bethesda publie de nouveaux screenshots
L'homme a de l'expérience dans le domaine puisqu'il a été le responsable des deux DLC impliquant le personnage de Juli Kidman. Bethesda Softworks a mis en ligne l'ultime bande annonce avant la sortie en fin de semaine de The Evil Within 2 .

CREED 2 sera réalisé et écrit par Sylvester Stallone
Avec le nouveau Creed en point d'orgue, l'année promet d'être riche pour le natif de Hell's Kitchen. C'est un retour pour Stallone derrière la caméra et à l'écriture de la saga Rocky qu'il a créée.

Un faux module de blocage publicitaire pour la plateforme Web Chrome a quand même réussi à déjouer le processus de vérification de la boutique d'applications Google. Il n'y a donc plus d'inquiétude à avoir, sauf à faire partie des 37 000 utilisateurs de Chrome qui ont téléchargé l'extension avant sa suppression.

En 2014, Google a publié un billet de blog sur le problème et a mentionné que les fausses extensions Chrome pouvaient injecter des publicités ou suivre secrètement l'activité de votre PC. Un membre de léquipe dAdblock Plus souligne que les gens qui avaient installé lextension depuis longtemps nont pas à sinquiéter étant donné que la version frauduleuse est un ajout récent sur le Chrome Web Store.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL