Déserts médicaux : le gouvernement veut faciliter les initiatives locales

Henri Michaux
Octobre 13, 2017

La pénurie de médecins est bien réelle dans certaines régions. Pourtant la France n'a jamais compté autant de médecins. Ils sont toutefois inégalement répartis notamment dans les campagnes!

"J'ai placé la question de l'accès aux soins au rang de mes priorités", a redit mercredi, devant l'Assemblée, la ministre de la Santé Agnès Buzyn, qui est aujourd'hui à Châlus (Haute-Vienne) avec le Premier ministre Edouard Philippe.

Doublement des maisons de santé, développement de la télémédecine, délégation de tâches entre professionnels. "Je ne crois pas à la répartition forcée et administrative " des médecins, a insisté le Premier ministre, qui veut "faire confiance aux acteurs " faciliter les initiatives locales. En plus de ce comité, plusieurs mesures concrètes ont été annoncées.

Un agent du renseignement envoie un SMS à l'islamiste qu'il surveille
Les jours suivants, il a indiqué à ses interlocuteurs au téléphone qu'ils sont sur écoute. Dans les rangs de la DGSI, cette affaire ne devrait pas manquer de faire du bruit.

Rugby / Montpellier : Cruden forfait, Darmon titulaire face au Leinster
François Steyn, pressenti pour remplacer Cruden à l'ouverture, sera finalement aligné au centre avec l'Australien Joe Tomane. En attendant, c'est un vrai coup dur pour le MHR qui a dû revoir son XV de départ.

Google France recrutera 300 personnes d'ici 2018
Google France augmente sa présence dans l'Hexagone, a annoncé le nouveau DG de Google France, Sebastien Missoffe , dans un entretien aux Echos .

Conformément à une promesse du candidat Macron, le gouvernement entend doubler le nombre de ces structures (910 en mars 2017) et développer les centres de santé (où travaillent des salariés), en leur consacrant 400 millions d'euros sur le quinquennat.

Les médecins libéraux seront incités à exercer à temps partiel dans des zones sous-dotées grâce à une revalorisation de leurs primes, et les "consultations avancées " (par exemple un cardiologue hospitalier recevant des patients une fois par semaine dans une maison de santé) encouragées.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL