OM-PSG, Luiz Gustavo : "Quasi impossible d'arrêter Neymar"

Thibaut Duval
Octobre 13, 2017

Doté d'une grande expérience (champion de Bundesliga et vainqueur de la Ligue des champions avec le Bayern Munich en 2013 et une participationn à la Coupe du monde avec le Brésil en 2014) et devenu rapidement le maître à jouer du système Garcia, Luiz Gustavo attend donc cette grande échéance avec beaucoup de détermination.

Alors que l'OM est allé s'imposer sur le terrain de l'OGC Nice (4-2) en Ligue 1 avant la trêve internationale, Luiz Gustavo est revenu sur ce succès dans un entretien accordé à RMC ce jeudi: " C'est vrai que cette victoire renversante a été l'occasion de voir la force de cette équipe. "Forcément, je suis ravi, très excité à l'idée de pouvoir le jouer". Je ne pense pas que la pression soit dû coté de Paris Saint-Germain.

Italie : deux détenus profitent d'un repas avec le pape pour s'évader
Le 1er octobre dernier, le pape François s'est rendu à Bologne en Emilie-Romagne, dans le centre de l'Italie . Une tradition ancienne pour le Vatican que la Pape François a tenu à remettre au goût du jour.

Affaire Weinstein : l'acteur phare de "Dawson" affirme avoir été agressé sexuellement
Enfin, il termine par ses mots: "Je comprends la honte injustifiée, l'impuissance et l'incapacité à dénoncer. A ce sujet, James Van Der Beek commente: " Ce dont Weinstein est accusé est de l'ordre du crime ".

Gucci, à son tour, bannit la fourrure
En effet, la maison de luxe Gucci décide de renoncer également à la fourrure . La collection printemps-été 2018 sera la première collection sans fourrure.

Bien qu'il reconnaisse le statut de favori de l'équipe de la capitale, il espère remporter la rencontre en se montrant combattif: " On connaît la difficulté, on connaît la qualité de l'adversaire. Je suis sûr que si on fait tout sur le terrain, on peut gagner cette rencontre parce que l'on a une très bonne équipe et un bon collectif. "Museler ou arrêter Neymar, c'est très difficile". Pour moi, c'est quasi impossible de l'arrêter et de ne pas le laisser faire ce qu'il veut sur le terrain. " J'ai eu la chance de jouer avec et contre lui. On va tout faire pour le diminuer, le museler et faire en sorte qu'il s'exprime le moins librement possible", a-t-il indiqué sur RMC. Cela pourrait être musclé...

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL