Quand Pochettino tacle Guardiola — Manchester City

Thibaut Duval
Octobre 13, 2017

A la veille du match contre Stoke City, à domicile, Pep Guardiola, l'entraîneur de Manchester City, a évoqué la blessure de son latéral gauche Benjamin Mendy. Cela ne m'affecte pas, mais la réalité c'est qu'il a été très irrespectueux envers beaucoup de monde.

Auteur d'un début de saison tonitruant avec Tottenham, Harry Kane a logiquement été élu meilleur joueur du mois de septembre en Premier League. "J'ai toujours parlé (de l'équipe) de Barcelone ou de Pep Guardiola". L'attaquant anglais des Spurs a inscrit 6 buts en 4 matches de championnat sur cette période. Je crois que c'est un commentaire regrettable, car les joueurs en rigolent", a ajouté l'ancien international argentin. "Si vous êtes un manager, vous devez faire mieux, être au-dessus de ce genre de commentaires, non?

"C'est triste et ce n'est pas bien de faire ça dans le football".

Son amitié secrète avec Jean Rochefort — Mylène Farmer
Elle revient par la suite sur sa rencontre avec Jean Rochefort qui a visiblement été un bouleversement dans sa vie. Respirer votre rire est un médicament , se taire et vous écouter un voyage, entendre vos silences un pèlerinage.

Stranger Things : un ultime trailer efficace juste avant la saison 2
Les initiatives autour de Stranger Things se multiplient. L'action sera très précisément ancrée à l'automne 1984. Allez plus que 14 jours, courage!

Déserts médicaux : le gouvernement veut faciliter les initiatives locales
En plus de ce comité, plusieurs mesures concrètes ont été annoncées. La pénurie de médecins est bien réelle dans certaines régions. Pourtant la France n'a jamais compté autant de médecins.

L'Argentin, qui avait déjà croisé Guardiola lors de son passage aux commandes de l'Espanyol Barcelone entre 2009 et 2012.

"Il ne m'a pas encore appelé. De nos jours, nous devons montrer du respect, du fair-play et tout ça", a annoncé Pochettino en conférence de presse. "Je répondrais", a conclu Pochettino.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL