Première collision entre un drone et un avion commercial — Canada

Vanessa Beaulieu
Octobre 16, 2017

Lorsque l'avion était à 3 kilomètres de l'aéroport, à environ 1500 pieds (457 mètres) au-dessus d'une autoroute, il a été percuté à l'aide droite. Il transportait huit personnes, dont deux membres de l'équipage.

Le drone n'a pour sa part pas encore été retrouvé et son propriétaire n'a pas été localisé et il se peut qu'il soit impossible de mettre la main sur ce dernier.

Ministre des Transports du Canada, Marc Garneau a indiqué hier qu'un avion commercial de la compagnie Skyjet effectuant une liaison intérieure a été heurté par un drone lors de son approche de l'aéroport international Jean-Lesage de Québec.

PSG : la prolongation de Rabiot coince toujours
Quel avenir pour Adrien Rabiot? Sauf que celle-ci a vite été interrompue, le joueur français n'étant pas plus pressé que ça. Alors qu'Adrien Rabiot ne souhaiterait plus jouer en sentinelle au PSG , un proche a livré son témoignage sur la situation.

Découverte d'une importante cache d'explosifs à Khouribga — Maroc-Terrorisme
Dans leur appartement, des munitions, des bonbonnes de gaz, des bombes lacrymogènes et des produits chimiques suspects ont été retrouvés.

Un petit tremblement de terre ressenti cette nuit — Vendée
Selon le réseau national de surveillance sismique (RéNaSS), un séisme de 3,6 de magnitude s'est produit à 00h44. Le CEA, réseau d'étude de l'environnement, évoque pour sa part une magnitude de 3,4.

Le ministre Marc Garneau a rapporté l'événement dimanche. Il a souligné que cela aurait pu "avoir des conséquences catastrophiques" si le drône avait heurté une fenêtre du cockpit, incapacitant le pilote, ou s'il avait percuté un moteur, en particulier pendant les phases cruciales de l'atterrissage ou du décollage. Lorsqu'il a été informé, l'aéroport a immédiatement mis en place ses mesures d'urgence et informé Transports Canada, ainsi que le 9-1-1, a précisé M. Claise, qui n'a pas pu s'avancer sur l'ampleur des dommages ou l'état de santé des personnes à bord l'avion.

Même les drones du poids d'un petit oiseau sont touchés par la nouvelle réglementation annoncée il y a 7 mois par le ministère canadien des Transports. Il est interdit aussi de s'approcher à moins de 7 kilomètres d'un aéroport, héliport, aéroport ou base d'hydravion et de faire voler un appareil de nuit.

Les propriétaires de drones seront également tenus de faire figurer leur nom et adresse sur la machine. Cette nouvelle réglementation ne concerne pas les utilisations professionnelles et commerciales.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL