Controverse après l'appel "insensible" de Trump à la veuve d'un soldat

Vanessa Beaulieu
Octobre 18, 2017

La patrouille conjointe américano-nigérienne du soldat David T. Johnson est tombée le 4 octobre dans une embuscade d'un groupe jihadiste à la frontière avec le Mali, qui a coûté la vie à quatre militaires américains et quatre autres nigériens. Le républicain voulait lui adresser ses condoléances, mais ses propos ont pour le moins choqué la jeune femme, enceinte, et déjà mère de deux enfants âgés de 2 et 6 ans. A ce moment, elle se trouvait aux côtés de la sénatrice démocrate, Frederica Wilson, et a décidé de mettre son téléphone sur haut-parleur pour qu'elle puisse entendre la discussion. "Donald Trump ne possède ni le caractère, ni l'empathie, ni la grâce nécessaire pour être le président des Etats-Unis". Selon elle, Donald Trump a bien dit à Myeshia Johnson que son mari "savait à quoi s'attendre" en s'engageant dans l'armée, "même si c'est probablement douloureux". Et d'ajouter: "Je pense que cet homme n'a de sentiments pour personne". Il n'a pas de coeur et n'a aucune pitié ou compassion pour quiconque. Une déclaration jugée grossière et brutale, et qui a provoqué la colère de certaines personnalités politiques américaines. Mardi, le président américain a nié avoir dit " Il savait à quoi s'attendre " lors de son appel téléphonique à la veuve d'un des quatre soldats américains tués au Niger. "C'est une veuve en deuil", s'est encore indignée Frederica Wilson au sujet de Donald Trump, sur CNN. "Triste!", a ainsi écrit Donald Trump, ce mercredi matin. "L'élue démocrate a complètement inventé ce que j'ai dit à l'épouse d'un soldat mort au combat (et j'ai la preuve). Je n'étais pas seule dans la voiture et j'ai des preuves aussi".

L'appel, d'abord rapporté mardi soir par la presse locale de Floride, agitait les grandes chaînes américaines mercredi matin, l'élue donnant plusieurs interviews où elle martelait que la veuve avait surtout été attristée que le président ne sache pas le nom de son époux.

Une actrice de Game of Thrones parle à son tour — Affaire Weinstein
Je croyais qu'il respecterait les limites que j'avais posées et qu'il voulait peut-être me parler d'un rôle potentiel. Finalement, ce n'est qu'en 2011 que leurs chemins se recroisent, à Los Angeles pour un petit-déjeuner d'affaire.

Nestlé rappelle des yaourts La Laitière pour "risque de morceaux de verres"
Aucun remboursement ne sera apparemment effectué dans les supermarchés et magasins où les clients ont acheté leurs yaourts . Le lot incriminé est vendu depuis le 30 septembre dernier dans les magasins Système U et Casino .

Mélenchon et Castaner visés par un projet d'attentat de l'ultra-droite
Les enquêteurs cherchent à le déterminer et à établir la nature des liens entre les différents protagonistes. Neuf hommes et une femme sont actuellement en garde à vue pour " association de malfaiteurs terroriste ".

"Et ce n'est pas le pire". Très vite, la phrase de Trump a été violemment commenté: "Il y a une place spéciale en enfer pour les gens comme Donald Trump, qui manquent de respect à la veuve d'un héros tombé", a notamment lancé Montel Williams, acteur, animateur, producteur et réalisateur de télévision américain. Elle pleurait tout le temps et quand elle a raccroché, elle m'a regardé et a dit: 'il ne se souvenait même plus de son nom'.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL