Une star télé est candidate — Présidentielle en Russie

Marcel Micheaux
Octobre 19, 2017

Une célèbre animatrice de la télévision russe a bousculé la scène politique du pays, mercredi, en annonçant sa candidature à la présidence, un geste qui stimulera probablement l'intérêt de la population envers la course, mais qui risque de fragmenter encore davantage l'opposition. Sans cacher son scepticisme, c'est tout en ironie que le journal russe Moskovski Komsomolets a choisi de réagir à l'annonce, mercredi, de la candidature de Ksenia Sobtchak, 35 ans, à la présidentielle de mars 2018. Elle est aussi connue pour être la rédactrice en chef de la version russe du magazine de mode L'Officiel.

La "Paris Hilton russe" peine à convaincre ses nouveaux alliés: ses provocations et ses frasques, dans les années 2000, ont forgé son image de marque, associée à la jeunesse dorée de l'époque.

F1 - Boullier ne demandait pas mieux que de poursuivre avec Alonso
Le double champion du monde de Formule 1 roulera donc au volant de l'écurie britannique en 2018. C'est officiel, Fernando Alonso rempile avec McLaren.

Sidération et non-dits — Harcèlement sexuel
Une suspension qui aura sans aucun doute de lourdes conséquences financières pour la chaîne. Le scandale dont Gilbert Rozon est le centre a donc mis M6 dans une position délicate.

L'actrice a disparu, Jean-Luc Azoulay très inquiet — Mallaury Nataf
Si Mallaury nous entend et a besoin qu'on l'aide qu'elle le fasse savoir. "On n'a pas de nouvelles". Mallaury Nataf dans les bureaux de 20Minutes, le 17 octobre 2012.

La candidature de la fille de l'ancien maire de Saint-Pétersbourg, mentor de Vladimir Poutine, divise l'opposition et met en difficulté Alexeï Navalny. Elle a alors tenu à souligner: "Comme tout citoyen de Russie, j'ai le droit de me présenter à la présidentielle". "J'ai décidé d'utiliser ce droit, ne serait-ce que parce que je suis contre tous ceux qui utilisent ce droit d'habitude". Pourquoi se présente-t-elle? Comment son initiative est-elle perçue?

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL