Longévité : pourquoi les Amish vivent dix ans de plus que la moyenne

Henri Michaux
Novembre 17, 2017

Tout ça serait génétique. L'étude en question, publiée le 15 novembre dans la revue américaine Science Advances, montre que parmi ces personnes, les 43 qui présentaient une mutation du gène Serpine1 avaient vécu en moyenne 10 ans de plus qui ceux qui ne portaient pas cette mutation. Pour rappel, l'espérance de vie aux Etats-Unis est de 78,8 ans.

Une mutation génétique rare pourrait expliquer la longévité des Amish. Cette découverte confirme le rôle clé d'une protéine dans le vieillissement cellulaire, et ouvre la voie à des traitements contre la dégénérescence liée à l'âge.

Douglas Vaughan, président de la faculté de médecine Feinberg de l'université Northwestern à Chicago, a en effet déclaré à l'AFP: "C'est la première mutation génétique humaine qui se révèle avoir un impact multiple sur les changements biologiques résultant du vieillissement". Les sujets dont le gène Serpine1 avait muté présentaient un profil métabolique plus sain, moins de diabètes et moins de maladies cardiovasculaires. Une baisse des taux d'insuline à jeun a par ailleurs été observée, ainsi qu'une pression artérielle inférieure et des vaisseaux sanguins potentiellement plus flexibles. Cette protéine est celle qui provoque la sénescence (la dégradation des fonctions de l'organisme). Les chercheurs ont également constaté que les télomères (morceaux d'ADN) de leurs cellules immunitaires étaient en moyenne 10% plus longs.

Les premiers pas du petit bébé panda de Beauval — En vidéo
La sortie de Mini Yuan Zi et sa présentation au public ne se fera pas avant la fin de l'année, voire début 2018. Car, quelques semaines après avoir ouvert les yeux, le fils de Huan Huan vient de faire ses premiers pas .

OM : Boubacar Kamara, la tuile
Cet été, l'Olympique de Marseille a fait son maximum pour retenir le très courtisé Boubacar Kamara . Le milieu de terrain sera absent lors des six prochaines semaines.

Match nul pour Raphaël Varane et la France en Allemagne
L'Allemagne et la France font match nul 2 - 2 en match amical préparatoire à la prochaine coupe du monde de Football. On a été capable de les mettre en difficultés, avec six ou sept occasions.

Le métabolisme occupe une place fondamentale dans les facteurs du vieillissement.

La lutte contre la sénescence se concentre de ce fait sur la réduction des calories absorbées.

"Le groupe d'Amish de Berne offre une occasion unique d'étudier les effets biologiques de cette mutation génétique et de la réduction de la protéine PAI-1 sur la longévité des humains" ont affirmé les scientifiques, qui espèrent pouvoir examiner davantage les mutations génétiques des populations isolées. La molécule expérimentale " TM5614", qui neutralise cette protéine, a d'ailleurs déjà fait ses preuves. Sur la base de cette recherche, un médicament est actuellement testé en essais cliniques (phase 2).

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL