Comment l'Église italienne gère-t-elle les funérailles des mafieux — Toto Riina

Aubin Brasseur
Novembre 23, 2017

Salvatore "Toto" Riina, décédé vendredi, a été enterré mercredi à Corleone, son bourg natal en Sicile, ont indiqué l'agence Agi et d'autres médias italiens.

Le corps de l'ancien chef de la Cosa Nostra repose dans le caveau familial de ce village qui se trouve à une soixantaine de kilomètres au sud de Palerme.

Aucune cérémonie de funérailles n'a eu lieu, l'archevêque du diocèse ayant expliqué que le rôle de l'Église était de "combattre la mentalité mafieuse".

Juventus v Barça (20h45) : Les Blaugranas veulent accrocher la première place
Juventus: Buffon (c) - Barzagli, Rugani, Benatia, Alex Sandro - Pjanic, Khedira - Cuadrado, Dybala, Douglas Costa - Higuain. Aucune des deux équipes n'est encore officiellement qualifiée.

Il perd son permis moins d'une heure après l'avoir obtenu
Même si le test d'alcoolémie s'est avéré négatif, les gendarmes ont décidé de le soumettre à un test de produits stupéfiants. C'est ballot, non? C'est pourtant ce qui est arrivé à un jeune conducteur normand", a ironisé la gendarmerie.

Hervé Morin devient le président de "Régions de France"
Le nouveau président national veut transcender les clivages politiques: "Nous partageons, quelle que soit la famille politique, la même conviction".

ITALIE - La mort du "parrain des parrains", Toto Riina, attise les convoitises au sein de Cosa Nostra.

D'une manière générale, les mafieux sont excommuniés 'latae sententiae', c'est-à-dire automatiquement, en raison des crimes qu'ils ont commis.

L'heure n'est donc pas tellement à la pitié pour celui qu'on surnommait "La Belva " (le fauve).

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL