Pour prouver que la Terre est plate, il construit une fusée

Marie-Ange Beliveau
Novembre 23, 2017

Mike "Mad" Hughes n'en est pas à son premier coup d'essai.

La terre est plate. Et l'Américain de 61 ans compte bien le prouver. Il espère atteindre les 550 m d'altitude afin de prendre des photos qui démontreront que notre planète est plate. Il est prêt à risquer sa vie pour le prouver.

"Cela mettra fin à l'idée que la Terre a une forme de balle".

Banque alimentaire : L'enseigne Carrefour se mobilise
"Mais les responsables de la Banque Alimentaire se heurtent à un problème de taille, avec un manque criant de bénévoles (*)". Si la Banque alimentaire en France fonctionne avec 500 salariés permanents, elle repose essentiellement sur le bénévolat.

Un village suisse offre 20 000 euros à chaque nouvel habitant
Pour financer ce "coup de pouce", la mairie prévoit de créer un fonds dans lequel la commune verserait chaque année 86.000 euros. Une famille de quatre personnes se verrait donc offrir 70 000 francs suisses (environ 60 000 euros) pour habiter là-bas.

Comment l'Église italienne gère-t-elle les funérailles des mafieux — Toto Riina
ITALIE - La mort du "parrain des parrains", Toto Riina, attise les convoitises au sein de Cosa Nostra. L'heure n'est donc pas tellement à la pitié pour celui qu'on surnommait "La Belva " (le fauve).

Selon Mike Hughes, la forme ronde de la Terre n'est qu'un mensonge, un complot organisé par scientifiques et astronautes. "Mais ce n'est pas de la science, c'est juste une formule".

Ce n'est pas la première fois que Mike Hughes fait parler de lui en la matière. En 2014, il s'était envolé à 418 mètres de hauteur dans un engin de sa fabrication. L'aventure avait mal tourné, l'engin spatial artisanal avait explosé et Hughes, grâce à ses parachutes, avait pu s'éjecter in extremis.

Le lancement sera retransmis en direct sur sa chaîne YouTube entre 23h00 et minuit en France. Il compte se présenter au poste de gouverneur de Calornie, détaille The Guardian (en anglais).

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL