Le leader chinois du transport électrique BYD Auto Industry s'implante au Maroc

Aubin Brasseur
Décembre 10, 2017

Un projet scellé par un protocole d'accord ce samedi, au palais royal de Casablanca, où le roi Mohammed VI a reçu Wang Chuanfu, milliardaire et président du groupe chinois "BYD Auto Industry".

Ce projet pilote occupera une superficie de 50 hectares, dont 30 hectares couverts et créera 2.500 emplois directs, a-t-il indiqué, soulignant que ce partenariat stratégique prévoit à terme l'installation d'une usine de batteries, d'une usine de véhicules de tourisme électriques, d'une usine d'autobus et de camions électriques et d'une usine de wagons de trains monorail électrique.

BYD, qui détient notamment 30% du 1er marché automobile électrique mondial, est naturellement accueilli à bras ouverts au Maroc.

Cette cérémonie s'est déroulée en présence du président de la Chambre des Conseillers, de Conseillers de SM le Roi, de membres du gouvernement, d'opérateurs économiques nationaux et étrangers, et de plusieurs autres personnalités. Le Royaume, qui veut se positionner comme une destination incontournable dans le secteur de l'automobile en Afrique, semble ainsi devenir une plateforme compétitive notamment avec l'arrivée massive de capitaux chinois, notamment au mois de juillet dernier, dans le secteur industriel, pour la concrétisation de 4 projets d'investissement majeurs.

Wang Chuanfu a estimé, à cette occasion, que cet investissement de BYD au Maroc constituera " un bon exemple pour d'autres pays dans le monde dans le déploiement de solutions énergétiques véhicules électriquesinnovantes ".

Hommage à Johnny Hallyday : comment va se dérouler la procession des bikers ?
En 1989, pour son 46e anniversaire, lors de l'émission Sacrée soirée , il avait également reçu une moto. Les bikers polynésiens ont aussi voulu, à leur manière, s'associer à cet hommage.

Tripartite RDC-Congo-Angola à Brazzaville sur la sécurité en Afrique centrale
Toute manifestation de l'opposition reste interdite et réprimée. Cette rencontre d'une journée est qualifiée de haut niveau.

La dernière petite folie de Patrice Evra — OM
Ce club ne sera pas Antalyaspor, qui vient de se séparer de Leonardo. Ainsi, la piste menant à Galatasaray serait active.

Le ministre n'a pas manqué, à cette occasion, de rappeler le chemin parcouru par le Maroc en matière de développement durable, notant que cette démarche volontariste dans laquelle s'est inscrit le Royaume, est l'aboutissement d'une construction progressive de l'économie nationale autour de quatre piliers essentiels.

Elle reflète aussi la détermination d'encourager et de diversifier les partenariats économiques et commerciaux du royaume.

Pour sa part, M. Boussaid a déclaré que le projet de réalisation au Maroc par le groupe " BYD Auto Industry " d'un écosystème de transport électrique confirme la compétitivité du Royaume et son attractivité pour les investisseurs étrangers, a affirmé le ministre de l'Economie et des Finances, M. Mohamed Boussaid.

Tous ces projets seront implantés près de Tanger, dans la future 'Cité Mohammed VI Tanger Tech', une 'ville industrielle' portée par le groupe chinois Haite et dont la création a été annoncée en grande pompe en mars.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL