Jérusalem : la Ligue arabe veut que Washington annule sa décision

Vanessa Beaulieu
Décembre 11, 2017

Réunis samedi soir au Caire, les ministres des Affaires étrangères des Etats arabes ont affirmé que la décision des Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël est illégale, rapporte l'agence de presse chinoise Xinhua.

L'ONU est très inquiète des risques d'escalades violente dans la région après la décision du président américain Donald Trump de " reconnaitre El Qods comme capitale d'Israël", a affirmé vendredi 08 décembre au conseil de sécurité des nations unies Nickolay Mladdenov, pour le processus de paix au Proche-Orient.

Des réunions ont été tenues ces derniers jours pour faire face à ce développement politique qui ouvre la voie à un nouvel embrasement de la situation au Proche-Orient et dans le monde arabe et musulman.

"L'initiative du président américain est une " violation dangereuse " du droit international; elle est " nulle et non avenue ", a fait valoir la Ligue arabe qui compte déposer auprès du Conseil de sécurité de l'ONU un projet de résolution rejetant la décision américaine.

Des heurts ont eu lieu samedi dans les Territoires palestiniens pour le troisième jour consécutif après la décision américaine.

" Une confrontation compliquée " — Ernesto Valverde
Autant d'épisodes marquants face à la formation anglaise qui font que ces retrouvailles auront une saveur particulière. C'est une équipe physique et forte, avec un système très marqué tactiquement parlant, et très bien travaillé.

Pourquoi Emmanuel Macron n'a pas béni son cercueil — Johnny Hallyday
Il a sans doute pris conscience de sa position de garant de la laïcité en étant le président de la République, au dernier moment. Il a brièvement tenu l'objet avant de le remettre en place et de poser simplement ses mains sur le cercueil du chanteur.

Sommet One Planet à Paris en France — Climat
Il est conjointement organisé par la France, l'ONU et la Banque mondiale, deux ans jour pour jour après l'adoption de l'Accord de Paris sur le climat.

"Si la communauté internationale est entièrement mobilisée pour éradiquer le terrorisme et reconnaît que le retard dans la résolution de la cause palestinienne reste l'une des principales raisons des tensions dans la région arabe, comment peut-on altérer le statut juridique d'Al Qods, sachant que toute atteinte portée à cette ville donnera un prétexte aux forces d'extrémisme et de terrorisme pour justifier leurs actes criminels?"

Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson a fait savoir que Washington ne déménagerait "probablement" pas son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem avant au moins deux ans.

Il a été appuyé par le ministre palestinien des Affaires étrangères.

Lors d'une précédente réunion des délégués des Etats membres de la Ligue arabe mardi, avant la décision américaine, l'institution panarabe avait déjà mis en garde Washington, en qualifiant la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël d'"assaut clair" contre la nation arabe.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL