Un célèbre "rooftopper" lâche prise et se tue

Vanessa Beaulieu
Décembre 12, 2017

Ses acrobaties avaient fait le tour du Web chinois. Surnommé dans son pays " le premier rooftopper de Chine ", il avait plus de 300 vidéos à son actif sur le réseau social Weibo.

Après un faux mouvement, Wu Yongning est tombé après avoir lâché le bâtiment des mains le 8 novembre dernier bien que sa mort n'ait été confirmée par sa famille que le 8 décembre dernier. Pour impressionner ses fans, il se mettait en danger. Mais a bout de force, il a finalement chuté, et filmé son accident mortel. On voit Yongning suspendu au-dessus du vide, effectuer deux tractions. Il essaie ensuite de remonter, mais n'y parvient malheureusement pas, tentant même de s'aider de ses jambes. Il prévoyait de demander sa petite amie en mariage quelques jours seulement après cette vidéo.

Neymar et Al-Khelaifi aident un club amateur à se sauver — PSG
Les maillots seront gagnés lors d'une tombola pour laquelle 10.000 tickets à 10 euros ont été prévus. Michel Mézy le confirme aujourd'hui en volant au secours de l'Émulation sportive du Grau-du-Roi.

Ligue 2: Bozok et Nîmes font craquer Clermont

Les provinces récolteront 70% des recettes fiscales — Cannabis
Elles auraient ainsi une marge de manoeuvre financière assez grande pour remettre une portion de cet argent aux municipalités. Les provinces devront ensuite s'entendre sur le montant qu'elles comptent accorder aux municipalités.

Wu Yongning participait apparemment à un challenge doté d'un prix de 100.000 yuans (environ 13.000 euros), selon les déclarations de sa famille au Xiaoxiang Morning Herald. L'argent devait servir à financer ses noces. Le jeune homme, qui avait appris les arts martiaux dans son enfance, avait transformé sa passion pour les sensations fortes en gagne-pain.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL