Lyon s'inspire de Paris pour lutter contre les effets néfastes d'Airbnb

Aubin Brasseur
Décembre 14, 2017

Il n'y subsiste plus qu'un seul locataire " normal " qui se sent bien esseulé! Leur adoption ne fait aucun doute. Une plateforme d'enregistrement devrait voir le jour au printemps 2018.

Quelle est la nouvelle réglementation?

Les vrais loueurs occasionnels sont donc épargnés avec des règles qui ressemblent à celles adoptées par la ville de Paris: les particuliers qui louent leur résidence principale moins de 120 jours par an doivent s'enregistrer auprès de la ville afin d'obtenir un numéro de loueur.

Ce numéro permettra la vérification que la durée légale de location n'est pas dépassée. Soit l'appartement est détenu par un particulier et fait moins de 60 m²: il faut alors demander une autorisation qui limite la location en meublé touristique à 9 ans.

"La réduction du parc d'habitation entre en contradiction avec l'ambition portée par la Métropole de Lyon et la Ville de Lyon de créer les conditions d'un marché immobilier équilibré ". Les fraudes constatées pourront être sanctionnées d'une amende jusqu'à 50 000 euros.

Le staff du PSG aurait menacé de faire grève
Finalement, l'entraînement a bien eu lieu mais la situation semble très tendue au sein du staff parisien de l'équipe féminine. Visiblement, la défaite face à son adversaire du soir aurait fait imploser le staff technique si l'on en croit RMC Sport .

Le chirurgien britannique qui "signait" son travail au laser
Ce mercredi 13 décembre, à Birmingham , l'ancien chirurgien Simon Bramhall , âgé de 53 ans, a reconnu les faits face à la justice. Pour ce faire, il s'est servi d'un laser au gaz argon , instrument utilisé en chirurgie notamment pour éviter les hémorragies .

Assemblée : 1 200 euros de loyer remboursés aux députés
Cette nouvelle mesure serait plus économique que les nuits d'hôtel, selon le questeur de l'Assemblée nationale, Florian Bachelier. Une décision qui a plutôt fait figure de réforme a minima, incluant en outre quelques points polémiques.

" Ce nouveau dispositif a pour but de protéger l'habitat résidentiel, de garantir l'équilibre du développement touristique et de limiter la professionnalisation de cette activité", renchérit David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon.

Pour sa part le maire de Lyon Georges Képénékian observe que "La transformation de logements "traditionnels " en meublés de tourisme a pour conséquence de soustraire des logements du marché de l'habitat, ce qui contribue à accentuer la tension que connait le secteur centre de Lyon sur le marché du logement, que ce soit sur le segment du marché locatif ou de l'accession à la propriété".

Il était temps d'ailleurs de réagir.

À Paris, tout propriétaire désireux de transformer son appartement en meublé touristique doit dès le premier m2 compenser la surface et dans le même quartier. Le seuil de trop.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL