La réédition des pamphlets antisémites de Céline est "suspendue"

Marcel Micheaux
Janvier 11, 2018

Serge Klarsfeld, fondateur et président de l'association des Fils et Filles de déportés juifs de France (FFDJF), avait répliqué qu'il n'était "pas envisageable que la société politique française accepte la diffusion de tels textes nocifs et talentueux d'incitation à la haine raciale et à l'extermination des juifs".

Dans un communiqué, Antoine Gallimard, président des éditions Gallimard et du groupe Madrigall, estime que "les conditions méthodologiques et mémorielles ne sont pas réunies" pour "envisager sereinement" ce projet.

"Les pamphlets de Céline appartiennent à l'histoire de l'antisémitisme français le plus infâme".

C'était selon le Premier ministre Édouard Philippe, entré dans ce débat, la seule condition acceptable pour que les pamphlets puissent être réédités. Comme Le Figaro l'indiquait en décembre dernier, cette annonce avait même forcé le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT, Frédéric Potier, à mettre en garde Antoine Gallimard, à la tête de l'entreprise.

La Suisse interdit de plonger les homards dans l'eau bouillante
Mais ce n'est pas tout: la Suisse a pris de nouvelles mesures pour tenter d'enrayer davantage les trafics de chiens. Actuellement en révision, la loi relative à la protection des animaux va changer à compter du 1er mars prochain.

Un chaton prend le train jusqu'au Mans — Sarthe
A la gare du Mans, le chaton, qui s'appelle Noisette, a été cajolé, recevant un gilet orange et un croissant. Dans cette histoire, les réseaux sociaux ont vraiment fonctionné.

Chelsea bute sur Arsenal — Ang. (Cpe)
Avec une seule et unique occasion non cadrée (23e), avant d'être remplacé par le Chilien peu après l'heure de jeu (65e). Trois confrontations et toujours pas de victoires entre Arsenal et Chelsea cette saison.

La réédition de L'Ecole des cadavres (1937), Bagatelles pour un massacre (1937) et Les Beaux Draps (1941) - réunis sous le titre euphémisant d'Écrits polémiques, devait s'accompagner d'une préface du spécialiste Pierre Assouline, et d'un commentaire critique de l'universitaire Régis Tettamanzi. Il y a deux jours, présent à la Foire internationale du livre de New Delhi, en Inde, le patron de Gallimard campait sur ses positions: "Le livre pour l'instant n'existe pas, alors pourquoi cette polémique?" "Je n'ai pas peur de la publication de ces pamphlets, mais il faudra soigneusement l'accompagner", a déclaré le chef du gouvernement dans un entretien au Journal du Dimanche. "On n'a pas à pousser les éditeurs à s'autocensurer", a-t-il également précisé.

L'éventualité de voir reparaître ces brûlots violemment antisémites sous le sceau de la respectable maison Gallimard a en effet suscité l'irritation de nombreuses personnes, dont certains auteurs qui en ont fait part à Antoine Gallimard.

Les écrits de Céline tomberont dans le domaine public en 2031 (soit 70 ans après la mort de l'écrivain en 1961) et seront alors libres de droits.

En octobre 2015, les éditions Robert Laffont avaient publié dans une édition critique le texte antisémite de Lucien Rebatet, "Les décombres", sans provoquer alors de remous. Les premiers 5.000 exemplaires s'étaient écoulés dès le jour de la sortie.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL