La Suisse interdit de plonger les homards dans l'eau bouillante

Vanessa Beaulieu
Janvier 11, 2018

Actuellement en révision, la loi relative à la protection des animaux va changer à compter du 1er mars prochain.

En Suisse, le Conseil fédéral vient d'adopter plusieurs ordonnances protégeant davantage les animaux.

Certains chiens ont beau être parfois bruyants, l'aboiement est pour eux un moyen naturel de s'exprimer, et ça, les Suisses l'ont compris! En effet, il sera interdit de faire usage de tout dispositif visant à empêcher les canidés d'aboyer, même ceux qui envoient un jet d'eau ou de l'air comprimé.

Les États-Unis pourraient "revenir" dans l'accord de Paris, selon Trump — Climat
Les Etats-Unis avaient pourtant été l'un des principaux architectes de cet accord, que l'administration Obama avait ratifié en septembre 2016.

Harvey Weinstein agressé physiquement dans un restaurant
Visiblement ébranlé, Weinstein s'est retiré alors que l'homme continuait de l'insulter en le traitant d'"espèce de merde". Selon le site TMZ , un homme nommé Steve se serait approché pour prendre une photo.

Les compos de Rennes - Toulouse
Présent en conférence de presse, Durpraz a donné son opinion sur l'arbitrage vidéo qui sera mis en place à cette occasion. Mais maintenant, s'ils l'acceptent hein! Ils ne peuvent pas le prendre en compte pour les matches d'avant?

Mais ce n'est pas tout: la Suisse a pris de nouvelles mesures pour tenter d'enrayer davantage les trafics de chiens. Quant aux sites de petites annonces, ils devront s'assurer que toutes les données sont complètes.

De plus, il sera particulièrement important de veiller au bien-être des animaux pendant les expositions ou les compétitions sportives. Des mesures devront être prises par l'organisateur en cas de non-respect des consignes. Par ailleurs, il ne sera plus permis de présenter à des expositions des animaux sous une "contrainte de gravité moyenne ou sévère". Et c'est un fait qui commence à être de plus en plus largement reconnu par la communauté scientifique - et plus récemment, par la Suisse, qui a décidé de légiférer pour interdire de plonger les homards vivants dans l'eau bouillante! À voir, cependant, ce que la loi entend par "environnement naturel " et la manière dont ces considérations pourront être concrètement appliquées par les restaurants, les marchés et autres poissonneries. Soucieuse du bien-être des animaux, la Confédération helvétique s'illustre ici en tant que pays moderne, capable de reconnaître des droits à des êtres vivants et sensibles.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL