LFP : Le communiqué sur la Goal Line Technology

Thibaut Duval
Janvier 11, 2018

Ce gel de la technologie sur la ligne de but concerne notamment la Ligue 1 et la Coupe de la Ligue.

Lors de la deuxième période du quart de finale de Coupe de la Ligue entre Amiens et le PSG hier soir (0-2), un nouveau bug est survenu au moment de faire appel à la goal line technology. La société allemande est largement critiquée depuis qu'une ancienne employée de GoalControl, Suzana Castaignede, a créé la polémique en octobre en expliquant dans plusieurs médias qu'il était possible de faire vibrer manuellement la montre des arbitres au cas où le ballon franchirait la ligne sans que le système ne le perçoive.

Un problème technologique et une défaillance humaine avaient accordé à tort un but à Amiens avant que François Letexier, l'arbitre de la rencontre, ne décide d'annuler le but, avant de de demander la désactivation du système. Une minute plus tard, après consultation de la vidéo, monsieur Rainville a fini par accorder le but, d'ailleurs totalement valable. Une fausse alerte, puisque l'action était anodine, le ballon ayant manqué de loin le cadre.

Donald Trump participera au Forum économique mondial de Davos
Ses successeurs ont préféré éviter de se rendre dans la célèbre station de ski par crainte de paraître loin des réalités. Le forum se déroulera du 22 au 26 janvier.

Julian Assange aurait reçu une carte d'identité équatorienne
Le ministre équatorien des Affaires étrangères a révélé jeudi que les responsables du pays ont accepté la naturalisation de M. Elle en appelle donc à une médiation internationale pour que Julian Assange quitte l'emprise diplomatique de manière ordonnée.

Un avion Air Algérie intercepté par l'Armée Française
L'armée française relève un "manque de compétence de l'équipage d'Air Algérie". Le ministère de la Défense a finalement conclu à l'incompétence de l'équipage.

C'en est trop pour la Ligue de Football Professionnel qui, selon L'Equipe, va mettre fin à son contrat avec Goal Control, la société qui gère cette technologie.

Si la rupture du contrat avec la société Goal Control est entérinée par le Conseil d'administration, ce qui semble hautement probable, Didier Quillot a indiqué que la Ligue se tournerait vraisemblablement vers d'autres prestataires.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL