Jean Noel Abehi condamné à 10 ans de prison — Côte d'Ivoire

Vanessa Beaulieu
Janvier 12, 2018

Le commandant Abéhi été reconnu coupable de complot contre l'autorité de l'Etat, tandis que les trois autres prévenus ont été condamnés pour complot contre l'autorité de l'Etat et tentative d'attentat contre l'autorité de l'Etat.

Ils ont été retenus coupables des faits de complot contre l'autorité de l'Etat pour le Commandant Abéhi et les autres ont été reconnus coupables des faits de complot contre l'autorité de l'Etat et de tentative d'attentat contre l'autorité de l'Etat. Qu'il plaise à votre cour, en répression de condamner tous les accusés à la détention à vie " à demander Souleymane Koné. "Abéhi a participé aux réunions pour déstabiliser le régime d'Abidjan".

Dans un enregistrement projeté lundi à l'audience de la cour d'assises, on voit clairement le commandant Abéhi, en tenue militaire, béret rouge sur la tête, dire: "Je me déclare à l'instant chef de l'exécutif" et "je dissous les institutions" du pays. Abéhi a comploté deux fois. Alors que le parquet général avait requis la prison à vie à l'encontre des douze prévenus, la Cour a plutôt prononcé la relaxe pure et simple pour huit d'entre eux, tous des civils.

Une famille prise en otage à La Chaux-de-Fonds
Ce n'est pas la première fois que l'entreprise Cendror est victime d'un brigandage. Les six individus ont eux pris la direction de la frontière française.

Djokovic réussit son grand retour — Melbourne
De quoi désormais se projeter vers le premier tournoi du Grand Chelem de l'année qui approche à grand pas (15-28 janvier). C'est ce même virus qui l'a empêché de jouer jeudi et qui pourrait l'obliger à déclarer forfait pour l'Open d'Australie .

FC Barcelone - Les détails des 40M€ de variables du transfert de Coutinho
En signant au FC Barcelone , Philippe Coutinho rejoint l'ancien club de son ami et coéquipier en sélection brésilienne Neymar . 18 ans au cours desquels 90 joueurs ont atterri au Santiago Bernabéu et 87 au Camp Nou.

" On leur reproche (aux 11) de s'être rencontrés à divers endroits d'Abidjan et d'avoir décidé de renverser les autorités du pays " et d'avoir voulu passer à l'action avec l'attaque du camp d'Agban, un des principaux camps d'Abidjan, a expliqué à l'AFP Elise Ajavon, avocat du sergent-chef de police Cyprien Lorougnon Dragbo.

"Je pense que cette décision manque d'un peu de courage", a-t-il ajouté, promettant faire appel de la décision.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL